Auteur Sujet: Evoke 2012  (Lu 5721 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

UP.

Qui prend quel train et à quelle heure?

Bon, finalement je vais essayer de venir, mais les horaires de train depuis Lyon sont juste pas possible, genre il n'y a qu'un départ le vendredi matin pour l'aller et un le dimanche pour le retour, mais avant la remise des prix... :(

Bref je viens si je peux sauter dans une voiture à Paris par exemple, je suis preneur ! Sinon c'est bien simple je ne pourrai pas venir :(

Chaud. Parce que je sais pas qui de Paris vient et si il vient en caisse.
Clairement, billets A/R de thalys pris 3 moi à l'avance < prix de l'essence.

Je serai bien venu aussi mais bon, dommage. J'enverrai qqchose pour la compo ANSI/ASCII tout de même  :)


:).

Les compos ont l'air un peu décevantes, surtout au niveau demo.

Par contre jolie 4K frenchy, bravo nnorm & FRq.

JE SAIS PAS. J'étais à Paris et à Rouen.

Tu n'y es pas allé finalement kaneel ???

Sinon la 4k nnorm & FRq elle déchire ! J'adore le style, y'a plein de variations, avec des effets vraiment TROP beaux. Et aussi à un moment je me suis dit "yeah il a bien foutu le bordel à l'écran, faut oser, ça change du tout lisse !" Bref j'ai adoré cette 4k, pour moi de loin ma préférée de la Evoke !

Oh si, j'y étais... le vendredi de 16h à 3h du mat. Puis je me suis tapé une bonne crise de panique avec un délire incontrolable qui tournait autour de l'idée de rentrer chez moi au plus vite, et ça avait en fait commencé vers minuit sur le lieu de la party, je commençais à regarder le prix d'un ticket. Donc après avoir fait une fixation sur cette idée, j'ai commencé à envisager l'impossibilité de rentrer, donc j'ai fait chier mon très cher ami avec un délire à la limite paranoiaque pour ensuite finir par hyperventiler et m'allonger à la suite d'une sorte de malaise vagal.

Bref, j'ai passé 4 - 5 heures à l'hopital, ils m'ont gardé jusqu'à ce que je sois calmé et que je puisse marcher.

Et non j'ai pas pris de drogues.


Ah ouais, ça a dû être génial... :(

Citer
Et non j'ai pas pris de drogues.

tu aurais peut-être dû en fin de compte!
Bizoos mon lapin.

J'ai justement eu une discussion avec un gars qui pensait que j'en prenais (les gens qui ont cette idée sur ceux qui font de la musique "soit disant bizarre"), j'ai bien rigolé et je lui ai dis la stricte vérité: j'ai toujours eu peur des drogues.