Auteur Sujet: À quoi servons-nous (nous=les demosceners) ??  (Lu 13255 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vous imaginez une demo d'un pixel rouge et un pixel bleu sur une musique a trois notes ?  Bah moi oui, mais ça sera moche et sans intérêt.


Ou pas, http://www.pouet.net/prod.php?which=54667 :D
/foutlamerde

Ou pas, http://www.pouet.net/prod.php?which=54667 :D
/foutlamerde


Je vois pas le rapport le pixel est Orange et la musique est sur 4 notes !

Ps: le carré sur cette demo est parfait, c'est digne d'un topographe.
 

Comme ce topic ne sert pas plus que les demoscener...

Mouahahaha, ça t'as pas empêché de filer un avis perso très intéressant ^^;;;;;;
Mais en effet, c'était juste une petite reflexion, comme ca...

des gens qui écrivent des poèmes avec des lettres en 3d sur des dessins de nichons, plus ou moins synchronisé sur du bruit, à quoi voulez vous que ça serve ????

si au moins ça se vendait, y aurait peut être un intérêt quelconque de gens en costard/cravate hyper dynamique et motivé, mais la, c que des beatnik qui boivent du redbull et fument des pétards devant un ordi ... beuh... ya même pas une fille dans le lot !!!!


Au moins mon cher bla, ça fait voir du pays!!! LE CENTRE DE LA FRANCE par exemple que j'ai pu découvrir à tes côtés!

Mouahahaha, ça t'as pas empêché de filer un avis perso très intéressant ^^;;;;;;
Mais en effet, c'était juste une petite reflexion, comme ca...

Au contraire la question est intéressante, c'était une façon d'introduire ma réponse  autrement je n'aurais pas pris la peine de proposer quelque chose.

yrizoud

  • Invité
Il me semble qu'au départ de la demo, il y a l'intérêt de comprendre et d'apprivoiser la machine. Quand on a son premier ordinateur et qu'on fait scroller son prénom sur l'ecran, c'est de la demo. Quand on essaye les commandes qui font clignoter les LEDs du clavier, quand on fait des flocons de neige en Logo ou des motifs moirés, aussi. Il y a le plaisir de découvrir et de maitriser, bien avant celui d'innover ou de "faire mieux".

Est-ce qu'il ne s'agit donc pas tout simplement de "faire quelque chose" avec son ordinateur.

Est-ce qu'il ne s'agit donc pas tout simplement de "faire quelque chose" avec son ordinateur.

Réserver un billet de train sur sncf.fr, ça compte ? (c'est un challenge, par les temps qui courent !)

yeah, c'est vrai, on se promène et on voit du pays ...


mais bon, c pas ça qui va ramener des meufs et des tunes !!!!


Hmmm, tu peux hypnotiser une fille avec la deepness in the sky...

mais bon, c pas ça qui va ramener des meufs et des tunes !!!!

Sisi, ça a très bien marché avec moi :D (enfin, sauf pour la thune)

Faut aussi dire que tu fais du code sur DS.. la DS c'est meugnon tu vois...

Tiens au fait, je repensais à la question initiale, la demo c'est le seul type de projet où on peut passer autant de temps que l'on veut à parfaire une technique, un graphisme, une musique, un projet quoi !

Et ça n'a pas de prix !

C'est probablement pour ça que c'est une excellente opportunité qui  ne se reproduira que rarement dans une vie professionnelles.

Faut aussi dire que tu fais du code sur DS.. la DS c'est meugnon tu vois...
J'ose espérer que je suis plus mignon que ma DS :P

Sinon pour recentrer le sujet, à quoi on sert ?
Bah c'est essentiellement de l'autosatisfaction je pense. Comme dans le sport, on aime se dépasser, avoir un public qui comprend l'effort que l'on fournit pour cela. En plus de cela il y a de plus en plus une démarche artistique, donc même si on reste dans un "communauté" underground, on recherche la reconnaissance d'un public toujours plus grand. On cherche alors à la fois une reconnaissance technique, par un public "expert", et une reconnaissance artistique, par un public "profane".
Donc pour moi l'utilité première c'est l'autosatisfaction.
Mais il y a aussi des utilités secondaires, déjà évoquées : faire revivre ou continuer à vivre des machines plus ou moins anciennes, innover dans les techniques, dans l'audace (l'histoire de l'overscan est un excellent exemple). Cela peut avoir des retombées très diverses, comme une reconnaissance professionnelle (jeu vidéo...). Mais à mon avis tout cela reste quand même bien secondaire par rapport à l'autosatisfaction.