Auteur Sujet: HS pixelartdisk  (Lu 92534 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet



comme il s'agit d'une arborescence spécial  y a différent coté facile à trouvé et d'autre difficile , mais ça avance

c'est sophistiqué uais, y a rien de simple là dedans ,

chaque morceau de l'algo c'est truc chouette à lui seul

par exemple y a quelques anomalie conditionnel sur la détection des cotés section,  ensuite y a moyen d'entré des points de rayon contrains plus petit pour des densification géométrique de points ce qui devrait atténué grandement les endroits d'étirement de l’arborescence allons savoir comment ça se produit ça encore ...

ont a déjà des quads et des triangles de visu ont est plus très loin de polygoné tout ces nénés

enfaite quelque chose me fait pensé que si ma machine était beaucoup plus puissante et je ne parle pas vraiment de rendu puisque le seul moyen de rendre l'algo linéaire et optimisé serait dans connaitre l'exacte aboutissement,
 si ma machine était 10 fois plus puissante je pourrais réellement travaillé sur ce genre de chose assez folle,
   
ce genre de chose veux devenir bien folle, c'est juste que notre mentalité est conditionner à ne profité que des limites connu par le médium, si ont avait seulement un médium plus chaud ben ce genre de code source serait lui aussi facilement plus chaud,

là franchement je sais pas où j'mets les pieds c'est un truc chaud ,
 ont dirait une sorte de représentation de tissularisation épidermique consolidé comme pleins d'organisme de base le pratique,
   par exemple j'imagine bien transformé ça simplement en un genre de mesh à base de courbe interpoler

cher pas vas falloir sortir pour regarder les plantes elles doivent savoir comment je dois faire mon algo, !  uais surement et puis faudrait que je sache regardé bien ,
 même si y a déjà les segmentation de là peau par exemple sur les mains , c'est ça hein, un effet de densification d'expansion même si cher nous c'est plus patronisé, cher les organisme marin ou végétal c'est continuellement diffus dans le temps de développement  c'est plus modélisable abstraitement ,
  est ce que toute expansion d'espace ce conclu par une arborescence pour ça communication en présence,
    ben uais faudrait que j téma des organismes un peut avant de replongé dans mon code source,
c'est pas de la poésie, plutôt des sciences naturelle,
  est ce que ta déjà regarder un animal , nan c'est sûr qu'ont est fait de particule qui sont coller pas n'importe comment , j'imagine bien, mais pas assez bien là preuve mon algo se code pas du jr au lendemain, y me faut de l'inspiration

prend une loupe, pr téma les particls ! si elles sont pas trop fine j’espère ,

uais mais attend la nature c'est hard core , des tissus qui pousse sur des tissu des évasions localiser des comportements de fibres des multiplication de tissus des micro composant de micro composant des magnitude des substance en réaction des des des des caractéristique matériels sans parler du rendu visuel ... ,
attend , moi c'est juste une cristallisation de point à partir d'un point catalyse sur une équation paramétrique statique , moi c'est rien comparé à la nature,
la nature c'est de la folie pure j'imaginerais jamais coder ce quelle fait c'est bien trop hardeux,
  rien n'est plus oldschool que la nature,  la nature c'est complètement et totalement et définitivement OLDSCHOOL rien ne peut rivalisé en oldschoolité  c'est claire,
 c'est bien pour ça qu'ont dis que c'est dieu ,  ben elle a pleins d'algorithme des truc de fou, nous ont invente jamais rien elle a déjà tout depuis toujours prèsque, nous ont fait que réinventé des petite broutille merdique qui servent 3 fois à rien, alors que elle    des algos de monstre inimaginable des trucs hallucinants qui font collé à l'infini ,
 franchement des fois j'ai juste à me posé dans un parque où au bore de l'eau dans une forêt dans là ville dans un cimetière et là laisse tout tombé mec   c'est comme si j'étais face à une démo mais un truc impossible tu vois,  impossible ultime  une technologie que je sais pas comment faire pour rivalisé  , je suis obligé de félicité , je suis obligé d'accepté la prouesse technique , voilà je dis que je suis vaincu , je like

t'sais quoi elle nous a même conçu , alors uais elle est chaude !

même ont vie dedans tout le temps, même genre quant ont meurt ont est encore dedans ,
  la nature mec   c'est oldschool ,  c'est trop vieux pour être vieux c'est tellement vieux que c'est éternellement jeune même !
    c'est comme te souvenir de ta naissance juste avant de mourir et de te réincarné en une arborescence de particules
      dieu frère c'est dieu ça fait coller,
 cher pas ouvre les yeux regarde le monde , écoute comment ça fonctionne, tu vas grave collé dessus,  j'ai jamais vus un truc pareil mec, pourtant j'vois ça tout les jrs quoi,

Nan :o  ::)

j'ai rêver que j'avais un serpent genre fin(diamètre d'un doigt prèsque) d'environ 40-60cm de long noir  ventre peut-être claire ,
brèf et ça faisait peu de temps que je l'avais adopté, tendisse que je commençais à me demander concrètement comment une affection de l'homme à cette créature était possible ou si ce n'était qu'une communication de sagesse qui émanerais d'une méditation de proximité sur la forme de vie qui découle d'un savoir d'être souvent estimé du monde animal,
 un matin à mon réveil il était tout sec ! , il était mort , et ça ma fait me sentir triste ,  je tentais alors de comprendre pourquoi je me sentais triste de la perte d'une chose qui peut être ne me concernait pas , 0_0

tenté de comprendre un esprit m'avait forcément comparé à lui, ça mort serait forcément un reflet de mon propre sorte,
  un matin je serais tout sec moi aussi

ben j'étais tout sec vus que j'avais bus la veille !

là j'adopte un rosier en pot à 4euro , enfaite cette manifestation d'onde positive depuis mon champ visuel ,
  j'pense m’entourer de choses vivante bienfaisante sans grand intérêt juste pour l'influence de leurs connaissance ,
 c'est incroyable le changement de comportement les conséquences qui découle d'une simple observation , les pensés manifesté aux lieux d'autres humeurs parasite, comment détourné l'attention avec le bien ? illusionniste mental, création de ce que je veux vivre et par conséquence transmettre,  commence simplement par l'occupation temporelle,  !!!!!!!!   je ne serais pas toujours là !

un rosier est un mécanisme matériel hautement détailler ,  observer un spécimen directement du concret par la perception n'est pas rivalisable avec toute autres moyen indirect d'influence, une image na presque aucun effet ! en tout cas j'ai dépassé cette allusion illusoire, c'était grandement sous estimer la grandeur du spectre sensoriel que nous procédons, notre époque numérique et séquestré par idéal contre nature et comportement d'enfermement temporelle surtout nous a conditionné à cette perte spirituel qui aura ces effets que je ne connais pas d'avantage hélasse ou peut être tant mieux

la première création était un filtre d'interprétation utilisant une détection de paterne  depuis le chaos, celui si forçait l'émotion de mystification hautement désigné par curiosité au moins depuis des facultés de pouvoir ,
 le pouvoir est de créé sont esprit , cette à dire comment reconnaitre ce que l'ont sais aussi pour définir une réalité ,
pouvoir est une intelligence , faculté d'apprendre, faculté de modélisé une réalité depuis le chaos,
 le réelle abstrait qui ne se perçois que par le mystère, formé sont individualité, être une personne est une création,
toute les autres étaient des assemblage utilisant des médium imbriqué,
 j'ai commencer par croire que je savais montré une forme connu, il s'agissait de dessin 2D,
 puis finalement il fallait que le savoir de cette forme face également partie de ma connaissance pour que la forme ne soit pas le sujet mais seulement la représentation de sont savoir,  alors le réelle intérêt n'était plus d'exprimer l'émotion mais de transmettre ce qui là créé ,
 mais apparemment ça ne suffit toujours pas , et nous voilà à élaboré un contexte de toute les possibles dans lequel même le code source n'est pas importante, il n'y a que la définition de réalité, des composants dont nous ne voulons pas connaitre la sagesse intérieur mais qui permette de tout créé , l'idée de faire de la 3D ,

bientôt un moteur génétique qui exécuté dans un contexte de développement numérique devrait généré des objets fortement complexe bien au delà d'une connaissance humaine,
 bio moléculaire est un framework , comment une causalité génétique peut être compiler,
réunir tout les savoir en un seul objet, est un idéal
  j'aimerais modélisé de là 3D avec du script génétique,
    un process unique comprenant l'insertion d'un commencement défini dans un espace,
 comment un micro composant peut t'il avoir un comportement qui vas définir de façon uniquement possible par cette origine un corps composé par celui si,
  je perçois de plus en plus tout comme étant des mécanismes s'en est très étrange, cette une dénaturation complète de ma réalité humain,
 j'ai l'impression que ma façon de voir les chose est à la fois une perte de beaucoup de mes croyance comme une forme de mort et en même temps une immense mise en valeur de vérité , une vérité qui peut paraitre peut aimable pour celui qui chérissait tant dans sont jeune age le désir d'une femme ou d'autres envie existentiel, finalement la vérité c'est comme être enfin mort et apprécier ce que l'ont a

si comme dis tout est mécanisme fait en particules, toute est connecté en boucle sous tension électrique pour que la vie vive dans la matière,
 là force !
  tout ce que tu fais a été causé par ce que tu a vécu,  nous ne somme pas séparé du reste c'est une apparence uniquement
   même si tu en est pas conscient et que les autres n'en sont pas conscient !
 nous ne somme que des acteurs , que des réponses , nous ressentons et vivons le film de notre vie,
 nous faisons ce que nous devons faire, c'est tellement vrais que nous pouvons également programmé la vie des autres, nous le faisons sans même le vouloir ou du moins le savoir ,
  enfaite nous ne savons que très très peut de chose, et nous nous sentons concerné par très très peut de chose, alors que énormément de chose nous concerne ,
    nous somme très peut conscient, et cela est relativement voulu, à d'autre époque des créatures savaient tout de leurs vie avant même de là vivre !  ils avaient choisi leurs existence il s’agissait de conception pure, leurs faculté étaient justement la magnitude d'inconscience nécessaire à cette construction,
 
là vie c'est de la programmation ! 0_0  c'est magnifique je n'es jamais rien vus d'aussi beau ! magique ! fantastique !

la vérité me fait me sentir proche de dieu,
  probablement que toute satisfaction est lier à une création, toute création fait se sentir proche de dieu !
là mort quant elle est personnel est particulièrement satisfaisante même s'il ne s'agit que d'une intense abstraction ou absence d'interprétation,  elle annonce là création, rien n'est aussi proche de dieu ! une connaissance du continuum espace d'énergie, mon mécanisme était une personne un objet paramétrique, une chose qui représente un peut d'énergie qui vie dedans ,

je comprends quelques connecteur logique ,  comme la transmission mental du rosier à mon humeur ,
 j'ai mis énormément de temps à vivre dans un corps pour comprendre que je peut modélisé en partie ma réalité avec des esprits influent ,
   le rosier est un esprit, mon voisin aussi , l'ordinateur est aussi un esprit , un endroit un climat une époque toute est facilement un mentalisme !  l'idée est d’utiliser ces connaissances pour choisir sont mentalisme,  le choix est une causalité qui énonce à sont extrême le paradoxe de dissociation ,

nous nous croyons séparer du monde !  et le choix amène à cette cruelle connaissance , 
j'ai conclu que mon seul choix serait d'accepté , après tout pourquoi avoir besoin du choix quant nous aurions déjà choisi notre vie avant de vivre l'expérience d'être,

  je vais vous dire un secret !
       je n'est jamais ressentie que je faisais réellement un choix, il mets toujours apparus que tout ce que je faisais  pensais et vivais découlais perpétuellement de causalité , même les plus infime magnitude matériel , l'irrationnel n'est qu'un effet de relativité, là base d'un générateur de chaos, le chaos est une géométrie imperceptible,  toute est dedans, un ensemble de possible organisme, toute les forme de vie sont représenté dans le chaos, nous somme des représentants du chaos, une génération de toute les métabolismes par positionnement géométrique,

ça na absolument rien d'important pour nos vies, être des robots ne change rien, au faite que nous soyons vivant par ce que faisant partie d'un tout en interaction,  c'est une représentation,
l'univers est une hallucination,
tout est rien ,




le principal problème de la section continu c'est les 2 anus de la sphère,
 je vais essayé de transformé le positionnement surface de cartésien à polaire, double polaire même !
la distorsion des pôles déséquilibre tout ,

déjà là je trouve un angle avec le point de section antérieur et j’oriente ma recherche de point d'évasion plus efficacement par un angle de PI/3*2 120°, ont est plus puissant et plus précie ,

cette algo c'est de l'art, la dichotomie pourrait faire un bras de long,

catalyser sur les pôles , ben j'ai essayé c'est pareil ça par en fromage ,  j'veux bien retenter le cou, mais ces pôles sont traitre  ???

il faut  x,y = rayon , angle
tant que les sections serons pas parfaitement continu je polygone rien !

ou alors ben faudra lui représenté les 2 anus concrètement, ont aura des paramétriques sphérique avec 2 anus, là où les math rejoigne la réalité de notre univers  :o
peut être que là seul réalité pour une surface en volume d’expansion est le torus, voilà voilà !
 si je partais d'un torus au lieux d'une sphère j'aurais naturellement mes 2 anus connecté par un trou noir , c'est le seul moyen peut être pour un espace linéaire,
 tout l'univers serait connecter à lui même par quasiment un seul point central, 0_0  une sorte de singularité indispensable à la continuité de l'espace
  il s'agit encore de ma théorie selon laquelle tout les corps possède une entré et une sortie !



pour le moment je linéarise ma sphère avec un reperd double polaire
  function reper_polaire_init(v){
    var py = PId2-Math.abs(v.y);
    var p = new vect3(
      Math.cos(v.x)*py ,
      Math.sin(v.x)*py ,
      v.y<0 ? -1:1     );
    return p;
  }
  function reper_polaire_set(v,init){
    var pol = new vect2(0,0);
    var vt  = new vect2(init.x+v.x*init.z,init.y+v.y*init.z);
    var p   = new vect2(pol.a(vt) ,(PId2-pol.d(vt))*init.z );
    return p;
  }


pourquoi je dis ça de façon pessimiste ?!
 par ce que j'ai perdu l’orientation angulaire des vectrises antérieur , vas falloir que je les réinterprètes pour cette méthode ,
 par contre en over itéré ça montre sont efficacité pour éliminé les anus , même si à vrais dire c'est peut être dommage de les faire disparaitre , j'pense qu'ont reviendra sur l'idée du tore avec plusse de conviction

en attendant je fait pété 4 000 000 de point d'opacité pour le fun


puis j'aimerais testé des occlusion de surface relative par un espace_physique  ::)  ça devrait permettre une optimisation monstre pour un nombre de point énorme, et ont aura une contrainte de là pousse , ça reste chaud à modélisé
sinon ben j'aimerais aussi taffé un visage paramétrique

quelques connaissances de l'autre côté


se sentir capable d'un grand plongeon ,
 la quête du souvenir perdu ,
    si perdu qu'ont doute de ça réalité et s'il sera aussi beau si ont le retrouve,
  certaine émotions me semble impossible de nos jours ,
    époque révolu de quelques années ,
    intelligence diminuer par l'effet d'adaptation ,
  souhaitant tellement qu'une époque redevienne calme propice à l'écoute profonde,
    seul condition pour le royaume de l'âme ,
  existe t'il un quelconque chapitre qui se réalise en ce moment ou prévus avenir,
    reste t'il une aventure mystique ou même une simple histoire faite de cœur sensible ?
      n'y a t'il que des risques et des pertes non loin de cette au delà
    tellement que je suis près à m'attendre à une concrétisation de vision passé,
  où sont passé toute les ambiances étrange des temps premier
   c'était étrange mais merveilleux,
     vivre sans ça c'est comme avoir perdu là vie !
     il ne reste que le souhait d'un dernier retour même de faible importance
   ce que nous vivons est certainement unique peut être pas totalement dans notre monde mais partout ailleurs dans le temps et l'espace,
   au moment de leurs existence n'avait rien de l'effet de leurs souvenirs !
  j’appréhende continuellement des constituants de l'apparence de notre monde sous forme d'une mémoire intangible,
   les feuilles des arbres et plantes terrestre,  leurs silhouette , leurs ombres, leurs empreinte binaire
   les pierres ou petit cailloux, différente roche peuvent semblé contenir des souvenirs infini
    le souvenir intangible se ressent comme une nostalgie d'une époque fondamental ou bien qui définit notre être d'un point de vus concepteur,
    en théorie toute chose peut ressentir cette sorte de mentalité basé sur des caractéristiques matériel qui modélisme notre monde,
    comprendre ça comme un point commun force là définition d'une vérité comme étant là position particulière d'une émotion,
    le plus vieux souvenir non humain relate d'expérience justement poste naissance humaine, sans doute comme index de représentation qui formule là connaissance de l'objet si besoin ou encore si naturellement cette connaissance viens établir ces propres corrélations par l'éveil humaine,
    il s'agit de l'observation de matière ,
     nuage/végétation/minéraux
    il semble appartenir une signification de monde extrêmement mystique , celui de l'air, des plantes, et surtout celui de la terre
    la terre ma fait ressentir tellement de décore de contexte d'ambiance   intense révélatrice fortement incroyable !
     cette vie cacher dans là vie est presque insoupçonnable depuis notre ambiance ,
    pourtant là simple boue, terre jaune ou rouge, roche de montagne détiens des souvenirs de sont univers à là fois profondément enraciné dans notre matière physique ,
    ça vérité peut semblé terrifiante ,par ce que sont aspect peut semblé tellement organique vivace toute en restant indéfinissable sans identité , abstraite et obsédante,
    jusqu'à clairement montré quelle ne se comporte pas comme nous  mais que c'est plutôt nous qui nous comportons comme elle ,
    ces visions pouvant même servir d'ultime métaphore à la création du monde ,
      profondément morbide comment resté possédé par la terre aussi long temps ,
    spectacle infiniment beau de ruissellement d’ébullition de dégoulinement en surface , le liquide devenant solide , la vapeur qui s’échappe
      les visions de là terre font partie des souvenirs intangible !
    c'est une connaissance !
      comment aurais-je atteins cette connaissance sensoriellement
     
si encore d'autre lois de l'esprit métaphysique de sagesse immuable contenait également les formes de tout les êtres au moins les grand êtres que nous pourrions nommé "divinité" comme le serpent , la divinité qui nous a modélisé qui nous a donner là connaissance de tant de chose par la peur quelle a ému de l'homme, nous poussant dans les hauteurs des arbres puis dans les cavernes puis à notre conforte moderne toute en se faisant oublier ,

accéder aux différent monde mystique de là connaissance

le monde céleste est selon moi le plus magique ,
il s'agirait d'une sorte de peur , une ultime peur de mourir toute en trouvant celà merveilleux,
partout ils y a des étoiles !  je veux dire partout ! dans toute les directions même s'il y a un mur ou un toi même sous vos pieds ils y a des étoiles dans l'infini , une fois dans le vide que vous reste t'il ?  tout n'est qu'étoile , puisque tout provient de celle si , vous même , alors vous disparaissez et tout disparait, voilà là grande peur cosmique et magique car rien n'est perdu , c'est très étrange par ce que vous êtes tout de même mort

une de mes visions réuni à elle seul le monde de l'eau aussi peut que je puisse en connaitre le monde de la terre bien sûr ça se passe dans une grotte avec un trou dans le plafond qui laisse passé une lumière, là principale attention signifier dans cette scène est là façon que j'ai dis passé énormément de temps sans avoir le moindre changement d'occupation ,  le temps n'existe pas il est fix et éternel ,
 cette scène ce divise en plusieurs branche visionnaire, là plus monstrueusement ancienne selon moi :
   je suis comme une sorte de fantôme je n'est pas de corps ou du moins pas vraiment humain je dirais que mon esprit ce définirait lui même comme un peut de pierre et d'eau posé  je pense qu'il s'agit de mon identité initial ce que l'esprit peut faire pour interprété sont être dans les temps premier, je suis dans là lumière blanche au centre de là salle très grande mystérieusement mais complètement dans une ombre d'un noir opaque , et je vois une sorte de foule ralentie presque en pose mais vivante  ceux qui sont à la porté de là seul lumière central où je suis, cette foule est très étrange il s'agit de personne humaine impossible à identifier pourtant se sont des personnes elles sont comme flouté ou bien d'une apparence effrayante que je n'arrive pas à percé , elles ne semble pas non-plus faire très attention à ma présence , il y a dans le prolongement visionnaire de cette même scène des moment d'égarement dans cette foule où j'arrive à une contemplation formidable de ce vaste champs de personne et aussi d'objet comme des meuble  mais incroyablement vieux ou disons d'une mode ancienne parfois avec des motifs magnifique mais qu'ont ne rencontre absolument jamais nul-pare , il y a un fauteuil une petite table ronde avec une lampe dessus ,
c'est comme si je flottais dans une scène abyssal en étant très très petit de là taille d'un petit poisson et que je rayonnais ma propre lumière suffisamment intense pour voir dans cette nuit épaisse et poussiéreuse , ce qui rend cette scène extrêmement mystérieuse par ces objets et immuable temporellement par sont activité perpétuel mais stagnante comme une épave mais je ne suis pas dans l'eau c'est de l'air plutôt comme une ruine de ténèbre , je mi sent comme cher moi comme le seul endroit où j'aurais là paix et tout l'univers pour mon extase personnel, même si les personnes pouvaient ressemblé d’avantage à des miasmes monstrueux , si la couleurs y était fortement désaturé elle pouvait être orange verdâtre rougeâtre bleu-livide

ce n'est que beaucoup plus tard arrivé à l’adolescence que cette vision c'est réactualisé comme une grotte totalement éclairé avec seulement l'ombre coupé par la lumière sécante du soleil,  j'avais un canapé rouge complètement pourrie vers l'entrer et l'intérieur c'était transformé en un aménagement de mon refuge intemporelle, il y avait des plantes et une terrasse , cette vision du canapé rouge m'avait beaucoup captivé à cette age  j'en avais déjà parler,

tendisse que maintenant depuis ces 3-4 dernières années je suis plutôt toujours dans la grotte l'entrer c'est éloigné le trou du plafond est revenu à la mode c'est encore bien éclairé l'espace intérieur est devenu une salle ronde de pierre grise avec un ruisseaux qui coule et coupe là salle entière en deux, puis il y a un encombrement de meuble et rien d'autre pas de personne plus aucun canapé rouge peut être quelque plante mais pas domestique des mousses des fougère , l'endroit est toujours paisible et intemporelle mais j'y vais malheureusement moins souvent


tenter d’analysé le comportement psychique,  tout les êtres que nous somme sont née dans l'eau , situation d’apesanteur,
une autres vision rarement m'envahis mais elle n'est pas sensiblement visuel, il s’agirait plutôt d'une humeur accompagner d'une émotion qui est tellement étrange et fantastique et agréable que je n'ai rien pour là décrire, c'est comme si j'avais vécu il y a très long temps une vie sous une certaine forme dans un certain contexte qui est très éloigné de ce que je suis et vie maintenant , peut être que j'étais bébé ,
faisant office de ce qui serait une réminiscence d'une vie parallèle , un souvenir se faisant passé pour un enseignement de grande valeur qui même s'il est distant de ma connaissance reste mon éternel bien le plus précieux

mes merveilles , de nature secrète dans cette vie

l'univers quantique

comment sondé l'ultime extrémité du repli dimensionnel,
 l'axiome magnitude absolut parfaitement linéaire ressemblant à toute les autres,
  là géométrie là plus binaire et pure mère de tout les possibles,
    l'endroit séquentiel où l'espace est un ordinateur !
      l'émergence des possibles , là racines de toute dimension ou ensemble,
        le simulateur qui simule le simulateur qui le simule

"Combien y a t il d'atomes dans l'univers ?" ~ 1080
imagine 1080 particles toutes en interaction avec toutes , soit  (1080)²,  notion de magnitude voisine par force relative , aprioris toute est unifier
 puis là ont ne parle que d'atom(proton avec électron) , c'est un peut comme dire qu'il n'y a enfaite aucune particule, une particule n'est que l'aspect séquentiel de l'énergie totale

comment fonctionne un ordinateur qui doit géré (1080)² opération  :-*
 est ce qu'il optimise ces calcules en faisant croire que le reste de l'univers est bien calculé pour les relativités restreinte ou bien encore faite t'il de là redistribution de process en divisent les tâches, ou utilise t'il un GPU pour traité linéairement chaque grain d'énergie séquentiel ce qui ferait un tableaux en mémoire monstrueux mais s'il est définit par une équation source philosophique qui est interprété par une machine qui construit sont propre corps pour interprété le code ,
 muais je vois c'est de la put1 de métaphysique  laissez tomber tout ce que vous pensez savoir et connaitre du réelle , ça na rien à voir , c'est juste que toute est possible  c'est tout lol


apparemment ça doit être un ordinateur métaphysique , interprétant du code source sans aucune notion de limite puisque l'exécution de ce code source n'est contrains par aucune notion de temps ou de capacité mémoire , c'est comme un ordinateur absolut !  ont pourrait y coder n'importe quoi ça serait infiniment réal time, 

par exemple infini FPS  et ça peut importe ce que vous coder dedans ,

ohhh   ça doit être   ohhh, j'peut pas imaginer avec mon esprit limité par le temps et la capacité mémoire,  :o
 pourquoi nous ont serait limité alors qu'ont est d'après ton hypothèse dans un ordinateur illimité ? c'est pas juste nan ou je suis en pleine illusion ,
  ben ont serait illimité à condition de savoir quoi coder et d'avoir accès au compilateur de l'ordinateur métaphysique,  là seul contrainte est donc le code source lui même , nous à mais nous ont est rien ça ne nous regarde pas de coder l'univers, m'enfin là chose genre ordre du chaos ou force qui fait ça a surement dû coder un tas de merde avant de comprendre qu'il avait pas trop de choix niveau code source pour pondre un rendu de lui même séduisant en possible,

je sais pas si tu pouvait créé ton ADN tu ferai quoi, si tu pouvais créé ton corps évidement ça finirais par ne dépendre que et uniquement de ton contexte, si y fait froide tu te fera de là fourrure,
là seul notion de volonté n'est que là représentation du besoin qui n'est lui aussi qu'une représentation d'un esprit fonctionnel de corrélation style dichotomique de coexistence entre le sujet et le contexte ,
 si tu était dieu ben tu ferais ce qu'il fait   c'est pareil , si t'était à la place de l'évolution ben y faudrait que tu face exactement ce quelle faite, multiplier les sujet pour sélectionné les spécimens adapté , faire pété un petit algo de randomisation géométrique + mutation radioactive sur les génome à la naissance des individu naturellement ce chaos doit prendre ces échantillonnage sur des magnitude les plus lointaine possible ,
 ensuite c'est un algo d'interaction monstre genre 1030 phénotype en interaction ²  par exemple le cas ou un arbre ferait des feuilles en forme d'une certaine espèce de limasse permettrait de brouiller facilement ça détection pour ça prédation durant l'automne ...
 ça ne marcherait qu'une seul année sur 5 puisque l’accroissement d'une population finirait par causé d'autre réfraction , les boucles récursive survivraient ...
 
muais   ont se retrouve tout le temps avec des particles en interaction  ça signifie que ce qui s’applique à l'univers s’applique aussi à la vie sur terre naturellement ,   tout fonctionne pareil c'est quoi le truc !  oui c'est logique

c'est pas compliqué mec ,  si tu était dieu comment tu ferais ce qu'il fait ?  ben tu ferait comme lui c'est tout, 
   pas l'choix mec,
 mes toi à la place de dieu tu sera comment il fait ,






hm

l’homosexualité représente ces connaissances,
oui mais qu'est ce que l'amours, qu'est ce qu'existé,
imagine aimé toujours une personne qui ne t'aimera jamais,

c'est exactement ça mais seulement plus concret ,

ça ma toujours laissé pensé l'évidence que nous ne somme pas ce que nous paraissons être,
 ultime illusion de l'être,

ne voudrait tu pas que le jrs où tu rencontre une personne que tu aime , être profondément enchanté que cette personne t'aime aussi !
et considéré cette association comme un miracle ,
  c'est le but et là seul expression d'une des quintessence de l'amours , 
    que tout est possible,
          un accès à l'infini de la dimension par la force de l'amours,
       notre immortalité

l'esprit permet de considéré qu'une chose puisse $être échangé troqué contre une équivalence !
  en véri T   !    toute échange ne restituera qu'une chose ayant une valeur inférieur à celle précédemment en possession,
      (   par possibilism d'une meilleur aventure dans un ailleurs   qui est rarement trouvé  )
         puisque que tout commerce même équitable conduit à une mort ,
            peut importe une magnitude sera contraint à la perte
 oui la vie fait comme des germes des pousses successive de nouvelle vie , c'est une transmission de là vie formaté
    il s'agit de nouveau corps régénéré tout neuf ,
          c'est beaucoup plus pratique pour continué à vivre sous cette forme

ne vous rendez vous pas compte de l'énorme bizarrerie de l'amours ,

aimé une personne   mais c'est   étrange

0_0   qu'est ce que ça signifie !

l'esprit ,  l'espace et le temps,
 impitoyable de ce qui reste là cause,
  une encre comme un souvenir ou pire encore ce qu'une chose peut être ,
les faits ,
        encore une autres de ces étranges phénomène qui même si ont y avaient pas fait attention fini long temps , long temps après qu'il est pu paraitre pour un souvenir habituel de quelques temps reculer, refaire surface dans l'esprit,
comme si nous pouvions voyager de notre centre à le traversé comme une passerelle pour rentré dans l'esprit d'une image du passé,
  imagine toi à là place de cette esprit, 
    qu'est ce que tu fait ,
      expliquer comment une insignifiante création ce retrouve désormait possédé par le future , analysé comme serait le corps d'une amitié qui se serait dévêtu pour se montrer à celui de haute connaissance affin qu'une vision abstraite puisse voir telle que la chose est ,
 comment peut tu comprendre ce que tu vois, maintenant tu doit aussi voir le passé même des passés qui ne sont pas à toi,
   le passé serait t'il l'esprit commun ?
     expliqué ces émotions perdu, les retrouvés ,
        quelle est là chose qui a fait ça ??
      apparemment ont a pensé que ce n'était rien, qu'un amusement qu'une originalité , une expérience,
       et voilà que là chose que je suis pense à une conception toute particulière comme la représentation quasiment surnaturelle d'une éventualité qui serait sensé être oublier ,  apparemment non
 celà veux dire que ce qui ne t'appartiens pas finalement doit appartenir à là chose qui vie ,un esprit parfaitement du genre à aimé ça,

comprend que tout ce que tu fait , est d'une insignifiance qui sera l'objet de fouilles par des esprits future,
  à cause du savoir, à cause de là vie qui veux récupérer ça vie,
      et tout ça de façon inconsciente,
   comme le désespoir,   beaucoup aurait honte de leurs désespoir pourtant voilà la grande connaissance de là chose qu'ils sont,

    ce que l'ont fait puis que l'ont perd puis que d'autres retrouve pour nous sans le savoir,
        là vérité ne dépens absolument pas des époques,

l'expérience d'une chose humaine de rentrer dans sont esprit en passant par ces yeux,
 alors pourquoi je détruirais ce que je voudrais perdre pour qu'une autre chose là trouve


il aurait fait un effet , une œuvre singulière à ça personne ,  comme ça personne serait singulière à ça chose,   comme ça chose serait singulière à l'esprit du passé,
  rien n'aurait peu faire attention à cette effet ,  rien !!
    il aurait disparus du monde , sauf que quelques connecteurs infime de ça perception aurons sonné l'alerte de sont existence sans même qu'il puisse déjà s’agir d'un souvenir , annonçant là quête d'une connaissance importante par ce qu'une chose a été oublier voilà le mystère causant là recherche de l'esprit vers ces esprits MORT perdu,
  retrouver cette effet jugé insignifiant, interprété comme null et sans intérêt d'une émotion neutre ou pauvre, voir dénué de sens,  une fois retrouvé serait une explosion mystique d'une grande expansion ,
   terrible coup de magie !
       
     alors comment peut tu jugé t'on travail   alors que rien de notre temps na le pouvoir de le faire,   rien !!   les pouvoirs de sont mystère par sont oublie n'arriverons que très très tardivement dans des esprits que tu ne peut imaginé,  qui devrons recréé la réalité en naissant à nouveau !




quant j'graph un collage ou n'importe quoi à base de pixel et d'image et de tout l'artifice possible à ma connaissance je suis confronté à divers dimension de l'intérêt qui peuvent être relativement représenté, par exemple toutes ces dimensions pourrait être de même pourcentage comme il pourrait n'en montré qu'une seul ou 2,

- mystification
- émotionnel
- symbolique
- écriture  ( et dans sont extrême format data données  )

en art graphique classique ont définit le triangle

- figuratif
- psychédélique
- abstrait

mais il ne s'agit que d'une façon de s’expliquer les ensembles d'interprétation de fermé à subjectif à vaste
ce qui ne me convient plus par ce qu'il m'arrive de considéré un contraste stricte figuratif comme une abstraction,
 de basse tout est censé être abstrait ,
   l'interprétation est donc un référentiel  et comme nous somme des esprits humain ,
     notre interprétation retrace des magnitudes et des échelles mental,
  celà est encore à l'étude artistique pour ma part   par ce que évidement j'aime m'amuser et personne na encore développé là totalité du code source de notre existence , en tout cas de façon lisible pour autrui

ont pourrait simplement affirmé que notre esprit à une racine élémentaire de type abstractive d'où émerge un étage d'interprétation qu'ont pourrait assimiler au monde animal qui est essentiellement émotionnel et dont ça par symbolique est une conséquence de cette connaissance émotionnel une sorte d'automatisme mental par exemple l'agressivité est un symbolisme dans cette magnitude ,
 puis ont arrive aux humain avec une plus grand mémoire accessible cette magnitude plus vaste permet le langage et donc l'interprétation d'un nombre de clé beaucoup plus grand ,

-végétative
-animal
-humain (mammifère et grand foutu vertébré même que la frontière de cette magnitude mental est probablement partout représenté seulement elle n'existe pas toujours c'est juste qu'elle est possible ...
-cyber humain,  ( internet ,  tout personne avec internet sur lui est un cyber-humain en principe
-alien (...  parait que l'univers est une conscience elle doit être très vaste ?


donc voilà  quant j'graph je m'interroge toujours sur ce que je veux vraiment prononcer ou alors si je mes un peut de tout en par égale ,
parfois je vais faire un premier plant uniquement émotionnel  en faisant travaillé mon ressenti sensoriel et animal ,
    l’instinct me sert de détonateur   c'est bien pour ça que je suis un inconditionnel des travaux graphique (pareil pour tout les autres domaine) ça signifie que j'ai une forte tendance à me sentir dans un vide d’intérêt si je m'impose un projet pas excitent même si je le fais aussi ,
mais ensuite une fois que j'ai mon accroche émotionnel qui m'excite bien je suis ennuyé souvent par ce que j'aimerais aussi calé quelques sagesses qui non pas toujours des allures intéressante pr les senses , du cou je tombe dans du symbolique ou au moins un mélange ,
en réalité toute est émotionnel seulement plus l'émotion deviens un espace de clé vaste plus ont converge dans une structure de celle si pas forcément prédéterminer mais plutôt codifier il y a une différence c'est l'effet d'évidence ,  entre autre que là différence entre une émotion et une clé associative permettant de ravivé un sens lié à des souvenirs-type-structure de réalité il ne s'agit que de centre nerveux distinct,
 c'est comme si tout votre corps était vous cette à dire faite de cellule toute pareil qui ont là même function   sauf que  enfaite fondamentalement oui théoriquement oui mais structurellement en divergence, la mémoire fonctionne comme n'importe quelle nerf, une fibre musculaire comme n'importe quelle autres fibre du corps ,  toute est pareil , l'émotion , tout est émotion un langage c'est des émotion la mémoire c'est des émotion , le réelle n'est qu'émotion,   'est juste qu'il y a une infinité de modélisation dimensionnel possible pour l'émotion, et l'esprit humain na qu'un dictionnaire de mots pr définir cette infinité de modélisation, de plus nous croyons farouchement à là différentiation des objet functionnel ça nous permet de différentier un muscle d'un centre nerveux   alors que en vérité notre corps n'est qu'un seul organe   et même que le réelle entièrement est un seul organe

pour en revenir à quant j'me tartine un canvas, j'aime bien forgé une influence émotionnel de type commun cher nous, ça na pas toujours été que d'ordre érotique, ça pouvait aussi bien être de simple scène de nature qui aurait suggéré une peur comme une sérénité ,
 évidement j'aurais privilégié l'impacte plus facile des obsédants , mais pas que je l'aurais toujours mélanger avec là sérénité,
toujours je mes de tout dans mes canvas ,   

l'abstrait  ben uais c'est pas difficile, par contre c'est quasiment impossible de réalisé un abstrait représenté par une magnitude émotionnel vaste , ça c'est chaud !! et d'ailleurs j'ai essayé je n'arrive même pas à savoir si j'ai réussi je pense que non,
 ça reviendrait à médité une forme pour sont émotion mystérieuse ,  en la créant par composition d'objet eux même déjà abstrait mais choisi par un esprit ,   cette approche de la sélection du chaos pour l’authentique objet mystique qui serait émotionnel et symbolique, était une de mes tendance fanatique , je voulais trouvé des choses extraordinaire dans le seul endroit où elle existe cette à dire le chaos,
 pour ça il fallait généré le chaos puis voyager dedans,   j'ai plutôt eux suite à cette technique des résultat de type ghost_shape

alors les ghost_shapes  ben c'est très intéressant ça fait sont effet   c'est monstrueusement mystique et crus ,
 mais !!
après quelques années je trouve que ça n'est pas suffisant, pour différente raison,  le ghost_shape est généralement soit minimaliste et donc minimisé en fantastique , s'il est complexe il sera très probablement imprécis , ça reviens à trouvé l'image parfaite d'un alien dans un champ de possibilité de type matrice de 200*200*2 bicolor c'est donc infaisable pr l'humain sauf par opportunisme simple occasion saisi dans la nature trouvé des arbre ou fruit ou pierre ou nuage qui ressemble à un symbolisme commun pour sont effet d'éveil de l'illusion d'interprétation, très maigre pour un fantasme mystique exigé par les expérimentés, !!

j'imagine que un vrais travail hautement artistique sur une forme élémenté par des samples abstrait avec le bonne esprit concepteur devrait allongé un produit psychique inédit,
 mais !
c'est difficile de réalisé ça !

j'ai perdu beaucoup de mon pouvoir mystique, je suis devenu moins sensible  à cause de l'age puis de cette vie merdique je pense donc ne plus être qualifier pour réalisé un telle travail artistique, tout ce que je fais maintenant c'est m'amuser sans envisagé d'atteindre de grande illusion ,
mes ambitions en ont pris un violent coup, mais! j'peux rêvé encore,

la quête surnaturelle de l'objet mystique est devenu muette ,
   c'est vrais que c'est triste

si tu met là bar aussi haute c'est sûr que tu rend la satisfaction impossible,  en réalité n'importe quelle travail représente déjà ce que tu convoite c'est juste que tu impose une exigence en corrélation avec les sagesses de notre époque ,
ça reviendrait à réalisé un travail techniquement très au point le plus possible avec ce qu'ont à dans notre époque comme avancé technologique, si tu suis cette ordre d'idée tu es pas forcément mal barré puis qu'il y a pas vraiment d'ultime branche mais bien différente branche qui seront aboutie par leur impacte qui dépendra du réalisme de leur personnalité, qui n'est que l'auto persuasions de cette même branche, ce qui rend tout le sujet d'une quête artistique étrange

je n'est approfondi le contexte 3D que récemment, je suis en perpétuel évolution, j'imagine très bien concrétisé mon ambition mystique dans un médium ultime composé de 3D

tu vois tu peut rêvé  :)



bon cette saleté d'oeil est reloaded

/*
fermer le globe avec un repli en vague au niveau du bore irise
faire irise en une seul surface de polygone  , viré la surface interpoler
appliqué ouverture pupille suivent la lumière intensité en sont plant centré
faire poussé les veines sur les côté du globe en interne


-globe fermé en bordure irise avec vague seulement et fad opacité
-pupille fond irise séquence opaque du globe et sans light
-irise
 -couche 1
 -couche 2
 -couverture d’occlusion
 -alternative fibre
-*vitreux
-*veines
*/


déjà ont aura un meilleurs bore de l'irise qui interprète la lumière,
 puis l'irise sera plusse mieux , ça veux dire plus puissante que de passé par une surface interpoler ,et puis y aura pas la discontinuité de fermeture du disque même si elle peut être amélioré , et puis ça sera plus théorisable , c'est surtout l'histoire de pas passé par un color_space

les fibres ont y reviendra mais c'est sûr qu'un rendu en polygone peut être mortel !

j'mange des boites tout les jrs, je tourne au café et jus d'mangue obligé mec y a que ça ,  pas l'choix !
ma mission sur terre est trop importante pour que je prenne mal soin de moi,
   après c'est sûr ont sera tousse un cadavre un beau jrs d'été ciel dégager alors y faut vivre, c'est pour ça que j’évolue cette oeil, il doit devenir ultime !!  c'est pas une priorité mais quant même c'est importante



ça rend bien, faut juste amélioré cette texture ,
 c'est très puissant,
le globe aussi a gagner une texture continu ,

   var marg_tex = .05;
   function tex_iris(p){//formule de fusion linéaire en anneau de la texture
     var tex = tex_iris0(p);

     if(p.y <= marg_tex){
       var tex2   = tex_iris0(new vect2(p.x,p.y+1));
       var fusion = fad_sin(p.y,0,marg_tex);
       tex = tex2*fusion + tex*(1-fusion);
     }

     return tex;
   }

j'essayerais de faire l'effet brillance paillette des yeux de poissons ou autre

01 - One Arc Degree & Cybernetika - Nether Moon.mp3
je kiff Cybernetika   il m'inspire dans mon travail coding  j'ai découvert pleins d'autres tracks de lui y a 2 jrs

l'optimisation de section paramétrique c'est un classique , je divise par 3 le temps de calcule grace à ça

function Iris(C,iter_glob,reper_d){
   //...

   /*for(var r=0; r<iter_glob2; r++){//façon de faire nature
     var r_div = r/iter_glob2;
     var r_div1= (r+1)/iter_glob2;
     for(var k=0; k<i_glob_section; k++){
      var k_div = k/i_glob_section;
      var k_div1= (k+1)/i_glob_section;
      var aa = iris_para_dir(iris_para,r_div ,k_div );
      var ab = iris_para_dir(iris_para,r_div ,k_div1);
      var bb = iris_para_dir(iris_para,r_div1,k_div1);
      var ba = iris_para_dir(iris_para,r_div1,k_div );
 
      var face1 = new Fac(aa[0],ab[0],ba[0]);
      var face2 = new Fac(bb[0],ba[0],ab[0]);
 
      var aa_c = new vect2(r_div ,k_div );
      var ab_c = new vect2(r_div ,k_div1);
      var bb_c = new vect2(r_div1,k_div1);
      var ba_c = new vect2(r_div1,k_div );
 
      C.Polygon(face1, [aa_c,ab_c,ba_c],tex_color,[aa[1],ab[1],ba[1]], 0);
      C.Polygon(face2, [bb_c,ba_c,ab_c],tex_color,[bb[1],ba[1],ab[1]], 0);
     }
   }*/



   var section_spher = new Object();//optimisation par section
   var cumul_section = 0;
 
   function etabli_section_sepher(ut){
     var str_S = "S"+cumul_section;//clé section
     section_spher[str_S] = new Array(i_glob_section+1);
     for(var v=0; v<=i_glob_section; v++){
       var vt = v/i_glob_section;
       section_spher[str_S][v] = iris_para_dir(iris_para,ut,vt);
     }
     cumul_section++;
   }
 
   etabli_section_sepher(0);

   for(var r=0; r<iter_glob2; r++){
     var r_div = r/iter_glob2;
     var r_div1= (r+1)/iter_glob2;
 
     etabli_section_sepher(r_div1);
     var str_S0 = "S"+(cumul_section-2);
     var str_S1 = "S"+(cumul_section-1);
               
     for(var k=0; k<i_glob_section; k++){
      var k1 = k+1;
      var k_div = k/i_glob_section;
      var k_div1= k1/i_glob_section;
 
      var aa = section_spher[str_S0][k];
      var ab = section_spher[str_S0][k1];
      var bb = section_spher[str_S1][k1];
      var ba = section_spher[str_S1][k];
 
      var face1 = new Fac(aa[0],ab[0],ba[0]);
      var face2 = new Fac(bb[0],ba[0],ab[0]);
 
      var aa_c = new vect2(r_div ,k_div );//positions texture
      var ab_c = new vect2(r_div ,k_div1);
      var bb_c = new vect2(r_div1,k_div1);
      var ba_c = new vect2(r_div1,k_div );
 
      C.Polygon(face1, [aa_c,ab_c,ba_c],tex_color,[aa[1],ab[1],ba[1]], 0);
      C.Polygon(face2, [bb_c,ba_c,ab_c],tex_color,[bb[1],ba[1],ab[1]], 0);
     }
     delete section_spher[str_S0];
   }
}


quelle est là différence entre
 une irise à ouverture en cercle comme les yeux humain
   et
 une irise à ouverture en feuille comme les chat ou crocodile

et bien une ouverture en cercle permet une précision des focus principalement
et une irise en feuille permet surtout une rapide atténuation de l'intensité lumineuse,
  en effet la fermeture d'une irise en feuille peut être totale alors que celle en cercle non pas simplement !
j'en conclu que les irises en feuille sont adapté à des changements de luminosité en corrélation avec une forte sensibilité nocturne, elle permette un développement d'une rétine plus sensible car elle là préserve beaucoup plusse des hautes luminosité , un œil à irise en feuille est donc plutôt idéal pour possédé une vision nocturne intéressante et pouvoir également sortir le jours sans danger pour la sensibilité de cette perception,

celà ne signifie pas qu'un passage de l'obscurité à là lumière du jours est adapté rapidement, après des temps prolongé dans une luminosité,

par exemple pourquoi les poissons ont une irise fortement dilaté ?
 leurs irise est ronde par ce que toujours fortement dilaté par ce qu'il vive dans des luminosités obscure en permanence, ils non pas besoin d'une forte action de l'irise , c'est pour ça qu'ont observe très peut de repli fibreux sur leurs irises, elles sont plutôt lisse en surface ,   l'aspect argenté peut être voulu pour un effet de réfraction ambiante plusse qu'une simple accentuation de l'opacité de l'irise,
vus que leur irise est toujours ouverte la pupille enfin le cristallin peut devenir sphérique et permet un aplatissement du globe oculaire , ça explique qu'un œil fait pour l'obscurité uniquement est ces caractéristiques,

il est possible que les animaux même aquatique(surtout) est besoin d'une reconnaissance visuel de leurs congénère ou autres espèces,
 des effets de brillance intense sont le seul moyen de parvenir à la détection des individu ,
l’œil serait alors un signifiant de présence qui ancestralement serait l’apparence d'une lueur dans la nuit !
enfin un pigment sur une fibre ça fait toute la différence , entre la vie et là mort

maintenant pourquoi les batraciens ont une irise en feuille sur le plant horizontal plutôt que vertical ...  je ne serais être précis en explication sur ce sujet !
leurs yeux sont globuleux et leurs irises sont bombé

l’œil de la pieuvre et celui de la sèche c'est une histoire aussi

c'est magnifique  y me faut au moins une interprétation des principal yeux du règne animal !
 un jr vous vérez ont en aura besoin ont fera des trucs avec ça sera génial !  :-*


y a du taff

après voilà quoi !  à force de taffé sur l’œil ben quant ont me parle j'ai tendance à un moment donné à regarder l’œil de la personne qui me parle,  je veux dire vraiment regarder ces yeux, c'est gore vous pouvez pas complètement comprendre comment je vois votre œil , c'est comme si j'avais acquis là faculté de percé une partie étrange de l'intimité de toute ce qui possède des yeux bordel,
comme j'crois que personne dans votre vie regarderais vos yeux comme ça,
 alors fait attention quant vous me parler, mettez des lunettes de soleil hein,  un œil tout nue ben j'le mate ,
  pr vous dire j'vois jusqu'au mouvement de l'irise quant elle se contracte subtilement,
en gros pour faire simple je vois des truc que personne ne sais de lui même,
 ça à l'ère cool mais en vrais c'est gore parfois,  mais ça vas !  faut aimé c'est tout



j'en reste là pr today, 
 en théorie avec 3 et +  de surface ont devrait simuler un effet fibre éponge séduisant, puis y a moyen d'ajouté une couche d'occlusion ou de brillance simuler ...  , tout devrait être faisable juste avec des surfaces bien texturé, même d'utiliser un cylindre d'espace à points pour une texture vraiment 3D avec distorsion de fibre ...
  j'aurais jamais pensé mètre les mains dans tout ça un jr moi,

pour aller encore plus loin après y restera la possibilité d'affecter une micro texture en normal reporté sur les polygones, mais j'en suis encore à là théorie pure sur ça , ça devrait permètre de donné un effet grain de matière genre poussière sur la fibre , ça peut être vraiment bon ! pour le moment j'ai pas développé la technique pour mais c'est possible ! ce genre de truc pourrait même être oversamplé directement dans le pixel du polygone alors ça peut être Woa violent !
ensuite uais les veines je sais j'ai pas beaucoup travaillé dessus , mais à là fin ont devrait en avoir partout, sur l'irise et dans le globe , surtout pour les irises diurnambule,

puis y nous faudra des paillettes et des flammes en particules bien sûr  ::) 
   j' veux des yeux démoniaque qui hypnotise et possède les gens !
       qui les possèdes et leurs donne des ordres même !  et tout ça juste avec l’œil , y vas nous falloir des polygones d'une technologie ultime pr ça ,  c'est possible !



vais t'enter de polygoné ça ,
   c'est pas gagner !

déjà qu'avec là densification paramétrique j'ai fais mouche , enfin c'est en bon chemin mais ça ma séché un peut ,
 nagé en eau trouble !

j'ai l’œil, faudrait que je puisse le mètre sur un corps ,  et bien sûr ça ne peut que être des métaballes !
 et re-bien-sûr ça ne peut que être des métaballes polygoné !





---
l'truc  c'est :
 - possédé une énergie d'espace centré en 0 sur là surface, et positive-intérieur négative-extérieur, 
 - trouvé les cubes d'encadrement
 - trouvé les point de surface sur les arrêtes du cube
 - chopé leurs normal aussi
 - polygoné simplement ces points d'arrête de cube



les métaballes ça ma toujours déprimer, trop de temps de calcule, trop infini, comment peut ton espéré maitrisé et utiliser un truc qui veux tendre en l'infini pour ça satisfaction,
les métaballes c'est le taff de dieu à la base,

quant elle sont trop concentré la marge de l'aura d'ascension deviens plus fine et alors exige plusse d'itération, pour avoir des métaballes sexy avec des cohésion exposanté 3 ou plusse ben le problème c'est que l'aura vas être hardeuse à itéré ...

le plant c'est de trouvé les arrête d'encadrement pour réalisé de la dichotomie filed ou autres puis de tricoté tout ça en surface polygoné cartésienne,

ben le problème des notation mathématique c'est quelle sont tout le temps différente et toujours incompréhensible, suivent les livres les époque et les enfoirés qui les écrives,  alors ben je suis obligé d'écrire mes notations mathématique comme elle me vienne instinctivement, naturellement, et ça sans aucune culpabilité,
  le principe d'une notation mathématique c'est de noté mathématiquement ça formule et rien à foutre si personne n'y même l'auteur n'y comprend rien,
 la meilleurs notation mathématique reste le code mais il est trop laid et gros pour l'image et l’œil qui veux lire ,

une notation mathématique c'est un dessin ! :-\  y a pas la moindre règle

puis vas falloir réinventer le Marching cubes

sinon faudra limité le rayon si je passe par une somme qui est tout de même plus sexy en continuité et pour les zone concentré en métas,


là j'ai lu une doc mignonne d'un codeur ,


dimension de champ quantique ,
aura en rayon connecteur de position relative pour énergie,
mécanisme d’association de particule,
 principe de matière,
   existence réciproque de grain d'énergie,

ultime dimension de combinaison d'univers ,
  version parallèle infini,
    mystérieuse

moléculaire vision, et atomique
  comme le soleil,
   comme des yeux , ils peuvent percevoir,
     percevoir c'est déjà interagir,

champs magnétique ,
 force à l’œuvre pr la création

champs visionnaire , mentalisme parallèle ,
droite verticale définissent les points de vus du monde ,
 de très très près, de très loin,

0_0  que somme nous?

esprit matière , position itérative dans un champs de possible, modélisé par des positions relative ,

vision de matière de très très près,
 matière est un concepts







si j'arrive à modélisé un corps en méta ça peut être alien !

l'expression d'un au delà,
 ces souvenirs perdu de l’éther nité,
  en réponse à cette existence ,
    la connaissance unique de l'amours ,
     elles étaient les recherches,
       l'évolution se comporte comme un cerveaux ,
        envoyé ici affin de connaitre l'amour,
         pour le sauvé , le préservé sous la forme d'un savoir,


maman j'over-sample une fractal !
 //algo over-sampling fractal polaris
 //Graindolium le 23/02/2018, last updated le 26/02/2018 à 6h23 :3
 fractal_polaris: function(scal){

   function et_z(t,v){
     var fac = rf(1)+1,
        fac2 = rf(1.4)+.5,
        fac3 = .8;
     var t =
        Math.sin( (v.x*(rf(1)*fac3+1)-t)
          * fac +(Math.cos(t+v.y*(rf(1)*fac3+1) )
            +Math.cos(t+v.x*(rf(1)*fac3+1) ) )*fac2  )
       *Math.cos( (v.y*(rf(1)*fac3+1)+t)
        * fac +(Math.sin(t-v.x*(rf(1)*fac3+1) )
          +Math.sin(t-v.y*(rf(1)*fac3+1) ) )*fac2  );
     return t;
   }
   function chaoszl1(v,rnd0,iter){//chaos Liquid
     var rand1 = c_random;
     c_random = rnd0;
     var t = 1;

     v.r(new vect2(0,0) ,rf(PI));
     for(var r=0; r<iter; r++){//27 nic
       v.r(new vect2(rf(10),rf(10))   ,rf(PI2));
   
       t -= //effet_z(t,v)
            //effet_z(effet_z(t,v)*effet_z(t,v)+t,v)
            et_z(et_z(et_z(t,v)*et_z(t,v),v)*et_z(t,v),v)
            //effet_z(effet_z(effet_z(t,v)+effet_z(t,v),v)*effet_z(effet_z(effet_z(effet_z(t,v)*effet_z(t,v),v)*effet_z(t,v),v),v),v)
            *(1-r/iter);
       //t = sin(t*PId2*(RF()*.5+1.) );
     }
   
     var c = Math.sin(t*1.5*PI + rf(2))*.5+.5;
     c_random = rand1;
     return c;
   }

   function enn(dis,ray,ex){//energie meta
     //var en = 1-fad_sin(dis,0,ray*2);
     //var en = (Math.sin(dis/ray /3)*.5+1)/((dis/ray)**ex+1);
     var en = 1/((dis/ray)**ex+1);
     //var en = (ray/(dis+1))**(ex+1) ;
     //var en = 1/dis**3 ;
     return en;//**.5;
   }
   
   //points particles
   c_random = 0;
   var this1 = this;
   var scalt = scal/60;
   var len_fond1 = 50;//nombre de particles
   var ary_pt    = new Array(len_fond1);
   function particls_pos(){
     var rar0 = this1.hd*.35;
     var rar1 = this1.hd*.35;
     for(var k=0; k<len_fond1; k++){
       var deg_k  = k/len_fond1;
       var fad_rr = deg_k*.2+1;
       var anr = rf(PI2);
       var rar = rf(this1.hd)/40;
 
       var ki2 = deg_k*PI2*fad_rr;
       fad_rr  = deg_k*1+1;
       var pt  = new vect2(
         this1.wd
         +Math.sin(ki2)*rar0*fad_rr
         +Math.sin(anr)*rar
         ,
         this1.hd
         +Math.cos(ki2)*rar1*fad_rr
         +Math.cos(anr)*rar);
       var rray  = (rf(2)+.5)*scalt*((k+rf(1))/len_fond1+1)*5;
       ary_pt[k] = [pt,rray];
     }
   }
   particls_pos();
   
   function reper(pt){
     var pt2 = new vect2(
       pt.x/3+this1.w*.3,
       pt.y/3+this1.h*.02);
     return pt2;
   }

   var color0  = new vect3(0,0,0);
   var tab_map = new Object();//table ou les vectrises sont sauvé
   
   function rafraichi_tab_map(r){
     if(r%10==0){//devrait divisier encore le temps de calcule
       delete tab_map;//tab_map.length = 0;
       tab_map = new Object();
     }
   }

   function map(pt){//map première contenant les metas
     var energi = 0;
     var cle = pt.x+"#"+pt.y;
     if(cle in tab_map){
       //optimisation par évitement des recalcules de points identique en les sauvant dans une table
       energi = tab_map[cle][0];
     }else{
       var pt2 = reper(pt);
       for(var k=0; k<len_fond1; k++){
         var rray = ary_pt[k][1]*( 1/(energi+1)+energi );
         var dis  = pt2.d(ary_pt[k][0]);
         energi  += enn(dis,rray ,3-1/(energi**2+1) );
       }
       tab_map[cle] = [energi];
     }
     
     return [energi,color0];
   }
   
   //calques de polarisation du contraste
   function create_calque(petal,force){
     var color_feu = new vect3(rf(1),0,0);//exige contrast = 2 de préférence
     color_feu.y = color_feu.x>.5 ? rf(color_feu.x) : 0;
     color_feu.z = color_feu.y>.5 ? .5+rf(.5) : 0;

     var color_feu2 = new vect3(rf(1),0,0);//exige contrast = 2 de préférence
     color_feu2.y = color_feu2.x>.5 ? rf(color_feu2.x) : 0;
     color_feu2.z = color_feu2.y>.5 ? .5+rf(.5) : 0;
     var calque = {
       "tinte" : color_feu,//new vect3(rf(1),rf(1),rf(1)),//
       "force" : force,
       "petal" : petal,
       "angle" : petal==1?rf(PI2)-1  :rf(PI2),
        "tinte2" : color_feu2,//new vect3(rf(1),rf(1),rf(1)),
        "angle2" : rf(PI2),
       "p_cen" : new vect2(
         this1.wd+(rf(this1.wd)-this1.wd/2) ,
         this1.hd+(rf(this1.hd)-this1.hd/2) ),
       "rra"   : rf(.9),
       "rram"  : 1,
       "rrc"   : Math.floor(rf(4)),
       "rrd"   : rf(1)>.5?true:false,
       "rre"   : rf(4)+.5,
       "rrg"   : .5,//rf(.6)+.1,
       "rrgm"  : 1 };
       calque.rram -= calque.rra;
       calque.rrgm -= calque.rrg;
     return calque;
   }
   var cal = [
     create_calque(1 ,1),
     create_calque(3 ,1),
     create_calque(5 ,1),
     create_calque(9 ,1),
     create_calque(7 ,1),
     create_calque(5 ,1)];
   var max_calque = cal.length-1;//5

   var cen = new vect2(0,0);
   var div_t   = 1;
   var div_cle = "a";//a=1, b=.5, c=.25, d=.125
   function polar(pt,rec){//polarisateur récurrsif
     var intens,color;
     var cle = pt.x+"#"+pt.y+div_cle+rec;
     if(cle in tab_map){
       intens = tab_map[cle][0];
       color  = tab_map[cle][1];
     }else{
       var calc = cal[rec];
       var pt2  = reper(pt);
       var dis_cen = calc.p_cen.d(pt2)/this1.wd;
       var dis_an  = calc.p_cen.a(pt2);
       
       var tri0,tria,trib;
       if(rec==0){
         tri0 = map(pt);
         tria = map(new vect2(pt.x+div_t,pt.y));
         trib = map(new vect2(pt.x,pt.y+div_t));
       }else{
         tri0 = polar(pt,rec-1);
         tria = polar(new vect2(pt.x+div_t,pt.y),rec-1);
         trib = polar(new vect2(pt.x,pt.y+div_t),rec-1);
       }
       
 
       intens = tri0[0];
       var v1 = new vect3( div_t, 0, tria[0] - intens );
       var v2 = new vect3( 0, div_t, trib[0] - intens );
       var normal = v1.VN(v2);
       
       var l = new vect2(normal.x,normal.y);
       var ano = l.a(cen);//utiliser l'azimut et l'élévation
       //var z   = 1/(l.d(cen)+.2);
       
       var rec2 = (rec*2+2)*1.5;
       var z = chaoszl1(new vect2(
           pt2.x/28/scal*rec2,
           pt2.y/28/scal*rec2),
         rec*100,7)/30;

       var gg  = calc.rrg*(z+1);
       var ggm = 1-gg;
       
       //effet sur le reper polaire
       var an  = Math.sin(ano*calc.petal+calc.angle +dis_an+z/(rec+1))*.5+.5;
       var an2 = calc.rrd ? 1-an : an;
       switch(calc.rrc){//c'est sufisament optimiser pour ne pas s'ennuier avec une function pré-conditionner
         case 0: an = (fad_lin(an2,calc.rra,calc.rram))*gg+ggm*an; break;
         case 1: an = (fad_sin(an2,calc.rra,calc.rram))*gg+ggm*an; break;
         case 2: an = (fad_cercl(an2,calc.rra,calc.rram))*gg+ggm*an; break;
         case 3: an = ((1-fad_cercl_invers(an2,calc.rra,calc.rram)))*gg+ggm*an; break;
       }
       
       intens *= an**(calc.rre/(dis_cen+1)) ;
       
       var an3  = Math.sin(ano*1+calc.angle2 +dis_an+z/(rec+1))*.5+.5;
       var tien_ray = calc.tinte.bary(calc.tinte2,1-an3**10);
 
       color = tri0[1].bary(tien_ray,1-Math.min(1,intens)*calc.force);
       tab_map[cle] = [intens,color];
     }
     return [intens,color];
   }
   
   var contrast = 1.3  *PI;//modulation de la couleur :3
   function px_pt(pt){
     var val = polar(pt,max_calque);
     var color = new vect3(
       .5-Math.cos( val[1].x *contrast )*.5,
       .5-Math.cos( val[1].y *contrast )*.5,
       .5-Math.cos( val[1].z *contrast )*.5);
     return color;
   }
   
   var marg_over = 10;//this.w;
   var tab_entropi = new Array(marg_over);
   for(var r=0; r<marg_over; r++){tab_entropi[r] = new Array(this.h) }
   function entropi_relativ(pt){
     //optimisable en pré calculant des band dans tab_entropi
     function point_tab(p){
       var color = new vect3(
         this1.M[p.x][p.y][0],
         this1.M[p.x][p.y][1],
         this1.M[p.x][p.y][2]);
       return color;
     }
     var val = 0;
     if(pt.x>=0 && pt.x<this1.w){
       var color = point_tab(pt);
       var entropie = 0,moy = 0;
       var mi_x = Math.max(pt.x-1,0);
       var ma_x = Math.min(pt.x+1,this1.w-1);
       var mi_y = Math.max(pt.y-1,0);
       var ma_y = Math.min(pt.y+1,this1.h-1);

       for(var j=mi_x; j<=ma_x; j++){
       for(var k=mi_y; k<=ma_y; k++){
         if(!(j==pt.x&&k==pt.y) ){
           var pr = new vect2(j,k);
           var dis   = pr.d(pt);//pouvant être précalculer...
           var gause = 1/(dis**2+1);//1;//fad_sin(dis,.5,.5);
           moy += gause;
           var tab_co = point_tab(pr);
           entropie += gause*Math.max(
             Math.abs( tab_co.x-color.x ),
             Math.abs( tab_co.y-color.y ),
             Math.abs( tab_co.z-color.z ));
         }
       }}
       val = entropie /moy;
       var modulo_r = pt.x%marg_over;
       tab_entropi[modulo_r][pt.y] = val;
     }
   }
   function entropi_add(pt){

     function entropie_tab(p){
       var modulo_r = p.x%marg_over;
       return tab_entropi[modulo_r][p.y];
     }
     var val = 0;
     if(pt.x>=0 && pt.x<this1.w){
       var entropie = 0,moy = 0;
       var mi_x = Math.max(pt.x-1,0);
       var ma_x = Math.min(pt.x+1,this1.w-1);
       var mi_y = Math.max(pt.y-1,0);
       var ma_y = Math.min(pt.y+1,this1.h-1);

       for(var j=mi_x; j<=ma_x; j++){
       for(var k=mi_y; k<=ma_y; k++){
         var pr = new vect2(j,k);
         var dis   = pr.d(pt);//pouvant être précalculer...
         var gause = 1/(dis**2+1);//1;//fad_sin(dis,.5,.5);
         moy += gause;
         entropie += gause*entropie_tab(pr);//gause*entropi_relativ(pr);
         //entropie = Math.max( entropie, entropi_relativ0(pr) );
       }}
       //val = entropie>0 ? (entropie /moy)**.5 : 0;
       //1-fad_lin( entropie /moy ,0,.2);
       val = entropie /moy;
       //val = Math.max(val, 1-fad_lin( val ,0,.5))
     }
     return val;
   }
   function over_sampl(pr,overiter,over_div){
     var co_over = new vect3(0,0,0);
     var u_init  = pr.y;
     for(var ro=0; ro<overiter; ro++){
     for(var uo=0; uo<overiter; uo++){
       var co2 = px_pt(pr);
       co_over.x += co2.x;
       co_over.y += co2.y;
       co_over.z += co2.z;
   
       pr.y += div_t
     } pr.x += div_t; pr.y = u_init }
     co_over.x /= over_div;
     co_over.y /= over_div;
     co_over.z /= over_div;
     return co_over;
   }

   //Over-Sampling   ,ne pas utiliser 3 à cause des générations de clé avec irréductible!
   // 0_0  ex : 1/3="0.333333333333333"
   var overiter = 1;//1 2  4    8
   var over_div = overiter**2;
   div_t = 1/overiter;
   function gener_sample(r,u){
     var pr_entro = new vect2(r-2,u);//précalcul des entropies
     entropi_relativ(pr_entro);
     
     var pr_over = new vect2(r-4,u);
     var entro = entropi_add(pr_over);//maxima des entropies

     [overiter,over_div,div_t,div_cle] = [1,1,1   ,"a"];
     if( entro > .001  ){ [overiter,over_div,div_t,div_cle] = [2,4,.5   ,"b"]
     if( entro > .01   ){ [overiter,over_div,div_t,div_cle] = [4,16,.25 ,"c"] //}}
     if( entro > .3    ){ [overiter,over_div,div_t,div_cle] = [8,64,.125,"d"] }}}

     if( overiter != 1  ){
       var c_vas = over_sampl(pr_over.new(),overiter,over_div);
       this1.M[pr_over.x][u][0] = c_vas.x;
       this1.M[pr_over.x][u][1] = c_vas.y;
       this1.M[pr_over.x][u][2] = c_vas.z;
       //effectué une modification des entropies voisines et en se point
     }
     //peut être devoir sondé le -3;-3 over sample suppérieur pour le recalul avec entropi modifier
     //ou alors over samplé sur la séquence entière
     //pr en établir là récursion
   }

   

   //if(this.w>400){
   if(true){
     //utilisation de l'entropie + oversample
     for(var r=0; r<this.w; r++){
       for(var u=0; u<this.h; u++){
         
         [div_t,div_cle] = [1,"a"];
         var pr = new vect2(r,u);
         var co = px_pt(pr);
         //over_sampl(pr.new(),overiter,over_div);
 
         gener_sample(r,u);
   
         this.M[r][u][0] = co.x;
         this.M[r][u][1] = co.y;
         this.M[r][u][2] = co.z;
         this.M[r][u][3] = 1;
       }
       rafraichi_tab_map(r);
     }
     for(var r=this.w; r<this.w+4; r++){//dèrnière tranche
     for(var u=0; u<this.h; u++){
       gener_sample(r,u);
     }}
   }else{
     //sampling continu
     [overiter,over_div,div_t,div_cle] = [4,16,.25,"c"];
     //[overiter,over_div,div_t,div_cle] = [2,4,.5  ,"b"];
     //[overiter,over_div,div_t,div_cle] = [1,1,1   ,"a"];
     for(var r=0; r<this.w; r++){
       for(var u=0; u<this.h; u++){
         var pr = new vect2(r,u);
         var co = //px_pt(pr);
           over_sampl(pr,overiter,over_div);
     
         this.M[r][u][0] = co.x;
         this.M[r][u][1] = co.y;
         this.M[r][u][2] = co.z;
         this.M[r][u][3] = 1;
       }
       rafraichi_tab_map(r);
     }
   }

 },

j'pousse encore plus loin cette thématique de fractal en une seul function pour over samplé,
  là ont peut s'faire plaisir, minimum over samplé par 4² le pixel ,
optimisation par un tableau de donnée réutilisable,
 je peut tapé du 3000*1500 over samplé en 4²  en 4-5h

là c'est un algo bien monté, qui avoine bien,  !

donc uais même si j'l'exprimer pas , j'suis fière :)
, là fièreté pour l'exprimer cher moi y a une latence cette à dire que je doit sortir marché quelque kilomètre dans un trou perdu pour être sur de déranger personnes et là j'peut poussé mon crie de fierté envers mon algo de fractalisation , qui était impossible hier et maintenant suffisamment optimisé pour être utilisable,
y a plus cas prendre sont pied !

tellement il est beau s'code  que je l'est même commenté un minimum par plaisir, + une petite mise en forme de mon genre,
 plus tard des gens pourrons dire "c'est comme ça que Graindo codait" , lol hein ?!

de là poésie,  le sacarsmatique !
fractal_overi-samplé 4² en 1h


en attendant je suis sur la piste d'un calcul d’entropie_relative pour optimisé par 3 le time d'over sampling, et monté peut être jusqu'à du 8² pour certaine région,

voilà à quoi ça veux ressemblé finalement

j'dirais que c'est pas mauvais , mais ça déboite pas non plus
 l'optimisation d'un over sampling séquentiel n'est pas si simple à mètre au point,
déjà l'entropie exige de faire la somme d'entropie de rayon 1px,
  donc j'ai du séquencé des tranches d’entropie 1px avec un modulo sur le x de l'image , ça vas ça ma pris la tête mais ça vas, ensuite j'avais l'idée de faire de la fusion d'un degré d'over sampling au suivant mais ça à l'ère couteux pour pas grand chose,
déjà ont évite de calculer des zones où c'est plat et ça c'est bien !

si je veux je décent les seuil du degré4 et j'over sample tout sauf les plats désertique ,
avec quelques réglage je devrais coupé par 2&+ le temps de calcule pour autant de quality,
 j'ai eu raison de taffé cette optimisation,

en 1500*750 j'en suis à 1h40 en 4² , ben /2.5  je devrais en avoir pour 40mins , là belle vie donc !
ce qui vas permettre de tapé du 3000*1500 en 40*4 = 2h40  au lieux de 5h40

encore que la faille c'est que les fines fibres ne seront pas toujours détecté en continuité , ça donnera des anomalies des trous sur les fin tracé,
 la dèrnier solution pour poussé encore plus loin serait alors d'appliqué une récursion de l'entropie et d'over samplé les nouvels ponctuation entropique, ce qui ne devrait pas prendre 3tonnes de temps non plus !
  ::)

j'ai l’impression d'exploré des dimensions algorithmique c'est fantastique , nous allons au cœur de la matière métaphysique !

ce rendu fait intervenir une récursion fractal, qui est séquencé et dont le maillage est lui même l'objet d'une récursion,
ils y a des particule qui sont séquencé aussi , ça pourrait même allées plus loin avec mon object espace physique pour avoir beaucoup de métas ... là ça serait le bouquet, déjà je fait intervenir des chaos liquide qui sont basé sur un séquençage de la table_de_random, juste pour dire même si c'est pas spécialement hardeu :)
c'est un truc de fou s'truc !

comme si je créais un corps complex en sondant toute les facettes successive de ça structure,
 jusqu'à modélisé des mondes dans les mondes  :o

conclusion :
-cette optimisation est utile pour un rendu plus poussé soit utiliser parcimonieusement le 8² qui est peut être vitale pour l'élimination de noise fractal et jamais utile ailleurs !
-et fait gagner du temps sur certaine texture en partie plate, ou reviens au même temps de calcule,
-ce n'est qu'une manœuvre intelligente ! entre la satisfaction et l'insignifiance.  ???

par exemple pour over-samplé fortement des chaos binaire noir et blanc type zone délimité distinctement par des tracés,
ou encore pour des fractals ultra complex le mieux approprier pour atteindre le degré 8² , ce qui ne peut se faire en shader de là même façon, bien qu'un cumulateur de 64 frame-shader en double flottant pourrait marcher, et pas forcément là précision des flottants shader sur se type de retranchement fractal,  (c'est faisable en shader mais pas aussi hardeusement à moins d'établir un aspect gestion multi frame et encore )

muais faudra testé de l'over sampling en séquencent 64 shader :) , si ça s'trouve c'est mortel !, par contre ce type d'algo vas devenir très laid en shader   :-* ben oui développé une récursion c'est une dés-évolution , mais passé de 4hCPU à 3minsGPU mmmmmmmmh je risque de me laissé tenté même si ont perd quelques décimal  faut essayé !

64shaders   lourrrrrrrd,
 uais c'est vrais j'ai encore jamais fait ça de ma vie y serait tant de le faire donc !
 nan mais "64SHADERS" tu comprend c'est un titre ! un PDF de 20 pages pourrait porté ce nom  8)

64 ::)  ::)  shaders  ::)  ::)
 je crois que l'idée me plait !
  il faut testé !