Author Topic: conseil de zikos (=°♦^=)  (Read 13682 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Graindolium

  • Base
    • View Profile
    • Graindo_page
  • Ancienneté: 2009
  • Groupe: Adinpsz
  • Rôle: code, musique, gfx, ...
  • Ville: in Guyane
conseil de zikos (=°♦^=)
« on: 13 January 2011 à 20:31:15 »
Bonsoir , ici sont les bienvenus tout les conseils de musiciens.

Mon premier conseil , c'est de toujours prendre soin de sont écoute , pour les oreilles je pense que le mieux c'est de n'utilisé le casque que de temps en temps pour certaines occasion dans l'avancement, le mieux que j'ai trouver pour ma par c'est deux enceintes non-aligné c'est à dire qu'il faut que les directions d'émission ne soit pas parallèle comme ça pas besoin de les éloigné de 2 mètres pour que les ondes fasse leurs câlins, puis si vous ête dans une pièces ce qui est généralement le cas l'écholocation fait sont travail + la diffraction sonore lier au objet dans la pièce, au final ont ce retrouve avec des endroits ou il y a plus de basse et des endroits ou y a des aigus, c'est un bon plant pour l'exercice de l'écoute, du cou quant je taff sur mon son je me déplace à 4 endroits dans mon T1 pour avoir différente écoute intéressante sans me défoncé les oreilles pendant 3 heurs comme si j'utilisais un casque, je marque les endroit avec une pièce de 2 centime pour le basse et 1 centime pour les harmonies des ambiants ( voix hypnotique ).

Mon deuxième conseil, c'est de faire attention à ça concentration , j'ai remarqué et ça depuis plusieurs année déjà que croisé les jambes en jouant à Pacman ne permettais pas de dépassé le 3ème niveau, pareil pour Tetris, donc la concentration à un rapport avec la circulation, je sais que je perd en motivation si je porte un short ! en théorie chaqu'un à une pose spéciale de concentration-maxi, ça dépent de la position du corps, des vêtements de l'éclairage de la température ...

:) +

Offline ponce

Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #1 on: 13 January 2011 à 20:57:05 »
Un truc que j'ai beaucoup utilisé quand je faisais du son c'est de noter ce qui va pas dans une track après une séance de sport plutôt prolongée. J'ai l'impression d'avoir des meilleures idées quand les endorphines et les vasodilatateurs naturels ont fait leur effet.

On m'a dit aussi que le matin c'était bien comme écoute.

Si vous faites du DSP je recommande chaudement le DT 770 pour la solidité et la réponse dans les basses qui évite bien des surprises. Il résiste bien au DC ce qui est cool. Après le mieux c'est les moniteurs mais bon.

Offline kaneel

  • Base
    • Pouet.net
    • View Profile
  • Ancienneté: 2000
  • Groupe: TPOLM
Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #2 on: 14 January 2011 à 01:10:33 »
Moi je recommande fortement d'ouvrir un programme et de mettre des notes à la suite :)

Offline RaHoW

  • Base
    • Pouet.net
    • View Profile
    • Apex - official site
  • Ancienneté: 1993
  • Groupe: Apex
  • Rôle: Gfx, code, orga
Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #3 on: 16 January 2011 à 14:04:33 »
Moi j'aurais dis "faire écouter par un pote qui s'y connais mieux que vous en compo/en mix" ^^
=RaHoW/Apex=

Offline kaneel

  • Base
    • Pouet.net
    • View Profile
  • Ancienneté: 2000
  • Groupe: TPOLM
Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #4 on: 16 January 2011 à 18:58:57 »
nan, justement. Sérieusement les "mecs qui sont meilleurs" c'est à double tranchant.
D'expériences, je dirais que tu sais jamais si c'est la jalousie qui parlent ou l'honnêteté... personne ne devrait avoir le droit, en tout cas, de donner des cas sur la créativité d'un morceau donc si le gars dépasse le cadre de la technique, n'écoutez surtout pas... mais bon parfois les gens peuvent être de si mauvaises fois que tu ne sais plus qui / quoi croire. Et là c'est un conseil que je donne, n'écouter que soit et la musique... mais bien sûr, si votre but est strictement pro ou bien si vous voulez être aimé de tous alors oui, faut passer par faire écouter au plus possible.

Offline RaHoW

  • Base
    • Pouet.net
    • View Profile
    • Apex - official site
  • Ancienneté: 1993
  • Groupe: Apex
  • Rôle: Gfx, code, orga
Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #5 on: 17 January 2011 à 10:01:06 »
Kaneel: en fait je parle des cas où tu sens toi-même que ton mix ou ta compo est bizarre (que c'est pas vraiment à ça que tu pensais) , sans vraiment comprendre d'où ça vient exactement (parce qu'il te manque du skill pour bien doser le truc).
=RaHoW/Apex=

Offline kaneel

  • Base
    • Pouet.net
    • View Profile
  • Ancienneté: 2000
  • Groupe: TPOLM
Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #6 on: 17 January 2011 à 11:18:17 »
Oui voilà, côté technique donc, c'est bien de demander des conseils.
Je dirais que d'une manière générale, il faut d'abord se focaliser sur sa composition et ensuite se préoccuper de la production.
La chose la plus important c'est d'aller couper les fréquences inutiles sur tous les instruments de la track.
Ensuite, on peut équilibrer les niveaux.

Ne pas oublier de garder de la "room", ou de la place, dans le mix donc ne pas hésiter à sous mixer les pistes, faut que ça respire... ne pas se retrouver avec l'idée de baisser sa caisse claire parce que ça fait clipper... si au final vous vous retrouver sans place, prenez tous les instruments et samples et baissez les niveaux, vous verrez que vous aurez gagné de la place pour des choix plus judicieux

Offline ponce

Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #7 on: 18 January 2011 à 01:20:02 »
Je dirais que d'une manière générale, il faut d'abord se focaliser sur sa composition et ensuite se préoccuper de la production.
Un gros +1. A un moment j'étais déjà assez préoccupé par la production que j'ai pu mettre jusqu'à un an pour finir un morceau et au final c'était pas cohérent. Maintenant ça me préoccupe tellement que je ne peux plus faire de morceaux du tout ^^

Offline kaneel

  • Base
    • Pouet.net
    • View Profile
  • Ancienneté: 2000
  • Groupe: TPOLM
Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #8 on: 18 January 2011 à 10:27:46 »
Et ça va de même avec les variations, les breaks, les modulations et autres moments clefs d'une musique que vous travaillez, faites le sketch et ensuite vous peaufinez.
Disons que vous avez une idée, vous commencer à la poser sur votre outil et si votre outil vous permet comme il se doit de composer (avec le pattern matrix de renoise, un délice) vous commencer à cloner et à faire la progression basique de la musique... ce n'est que plus tard que vous commencerez toutes les variations et narrations nécessaires... sinon on se perd.

Et comme d'habitude, tout n'est que question de "bons moments" car parfois, on a trop répété les patterns dans sa tête et c'est foutu, on arrive plus à faire évoluer ou changer un bout du morceau.

Et encore un conseil, si vous savez pas quoi faire un soir et qu'il n'y a plus de séries à regarder, ouvrez votre vsti préféré (et programmable, pas un de ces romplers ennuyeux) ou bien allumez votre synthé et suivez le manuel pour reset un patch et commencez à faire vos patches, sauvegardez les et organisez les.

Offline Graindolium

  • Base
    • View Profile
    • Graindo_page
  • Ancienneté: 2009
  • Groupe: Adinpsz
  • Rôle: code, musique, gfx, ...
  • Ville: in Guyane
Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #9 on: 22 January 2011 à 21:52:07 »
Karamel ah dis "Moi je recommande fortement d'ouvrir un programme et de mettre des notes à la suite :)"

C'est exactement ce que je fait des fois, juste pour faire de la mélodie, faudrait que je face la même chose avec ma guitare plutôt qu'avec un programme ;) ça permet d'apprivoiser ça patience.

Sinon j'ai une question sondage :
Qui sont ceux qui n'utilise pas de limiteur ? Et pour quelle avantage ?

Pour ma pare j'ai arrêter d'utiliser de limiteur, je trouvais que ça enlevais la nature sauvage de beaucoup de samples, et ça déséquilibre beaucoup les volumes, quant on fait du bourrinage souvent on sans rend pas compte tout de suite, ça fait un son fort mais qui perd en sensibilité, ça reste une affaire de mastering qui veux évité la saturation ! Alors que sans limiteur les auditeurs aurons une écoute qui cherchera à être plus sensible, ça me fait pensé à tout ces jeunes gens dans les écoles qui écoute de la techno dance avec écouteurs sérieux c'est comme si leur musique c'était une brique tendisse que sans limiteur c'est plus un oreiller ou un drap avec des montagnes et un chaton qui dore au milieux, voyer !


PS : bon enfaite j'ai fait planté mon limiteur et depuis j'ai décidé de plus m'en servir, mais j'avais déjà envie de laissé de côté le limiteur avant que ça arrive !
« Last Edit: 22 January 2011 à 22:14:39 by Graindolium »

Offline kaneel

  • Base
    • Pouet.net
    • View Profile
  • Ancienneté: 2000
  • Groupe: TPOLM
Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #10 on: 22 January 2011 à 22:47:32 »
Moi c'est les compresseurs que j'enlève le plus souvent. Le limiteur, si c'est pour le boost finale de la track, ça peut passer à conditionner de pas y aller comme un bourrin.

Offline kaneel

  • Base
    • Pouet.net
    • View Profile
  • Ancienneté: 2000
  • Groupe: TPOLM
Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #11 on: 23 January 2011 à 16:36:51 »
Pour essayer de m'expliquer... parce que ça sert à rien de dire un truc et pas expliquer pourquoi.

La compression fonctionne de cette manière: A partir d'un certain niveau, on commence à compresser le son, c'est à dire appliquer un ratio de diminution du son. Arrive les paramètres d'attack et de release de la compression, c'est à dire à quelle vitesse elle va commencer à appliquer le ratio et avec quelle vitesse elle va se retirer. Si vous avez l'oreille et surtout des monitors, vous allez entendre ce que vous faites un peu mieux mais il y a toujours un risque, celui de perdre toute la dynamique de votre morceau.

Il y a des cas, par contre, ou compresser comme un porc n'a pas vraiment d'importance, je pense à une grosse bass que vous utilisez pour créer un climax dans le background de votre track, celle là, vous pouvez y aller bien que je suppose que ça dépende énormément de la façon dont elle est générée mais selon moi, vous pouvez y aller, à la limite, elle créera un meilleur climax avec moins de dynamique. Par contre, si on parlait d'une bass slappée, là, vous n'avez PAS envie de perdre vos dynamiques... mais remarquez, si vous SAVEZ utiliser une compression (comprendre, si vous avez l'expérience) et que votre sample n'a pas l'attack nécessaire, vous pouvez en utiliser une... alors il y a deux écoles, ceux qui préconisent l'utilisation de la compression sur toute la track pendant la durée du morceau ou ceux qui applique une bonne fois pour toute sur le sample. Certains diront aussi que c'est la même chose, moi je dis que non mais soit.

Le limiteur, c'est différent. C'est un truc de bourrin... ou pas. Ca dépendra énormément de votre limiteur, en 2011, ya des limiteurs qui sont assez "intelligent" et "adaptif" pour permettre une limitation douce. Il y a des limiteurs connus pour être des véritables murs de brique, d'autres pour se comporter comme des amplificateurs chaleureux, sérieusement, je ne saurais quoi vous conseiller... peut-être un petit Voxengo - Elephant car les plugs Voxengo sont très bon et peu cher comparé à certains concurrents direct.
Donc, le limiteur. C'est en général soit un truc de faignasse qui n'arrivent pas à faire rentrer un son dans son mix, soit un truc de dernier recours pour faire rentrer un son dans le mix... qui n'a jamais eu une track parfaite, nickel, jusqu'a une seconde ou arrive le son qui clip genre un petit burst de rien du tout? Bon, là, un limiter, c'est juste parfait :)
Pourquoi? Bah c'est simple, un limiteur c'est tout simplement une compression avec un gros ratio de barj. "A tel volume, tu es gentil, tu restes à tel volume. Bien. Bon sample, gentil toutou." Bien sûr il existe des limiteurs avec plus de paramètres mais l'idée du limiteur est là.
A une époque, on avait peur du limiteur, ça créait des squarewaves hideuses sur des sines, c'était pas cool et en plus, tellement digital que ça te ruinait les oreilles mais de nos jours, les jeunes fan de justice sont déjà sourd... (ok, méchant kaneel)
Mais là où le limiteur est votre ami, c'est pour appliquer le boost finale qui fera sonner votre track aussi fortement que les ziks des autres. C'est con? Oui c'est vrai mais c'est comme ça il parait. En vérité, je trouve qu'il y a certains limiteurs qui sont assez bien codé pour permettre un boost à +4 voir +7 sans provoquer de soucis de distortion pas belle. Maintenant vous faites comme vous l'entendez, je trouve que +4 c'est suffisant la plupart du temps et un rms moyen entre -10 et -12 c'est NETTEMENT bien... même si certains débiles vont jusqu'à -8, il y a des crétins sans scrupules partout, c'est comme ça.

Voilà, j'espère avoir bien fait le tour.

A savoir, pour les voix, on utilise en général des de-essers, qui sont un mélange de compression qui doit être processed à une certaine bande de fréquence, on s'en sert pour se débarrasser des iss / ess / zeu et shhh (sibilances) dans les voix.
Et enfin, un sujet que je connais quasi pas, les expanders mais comme son nom l'indique et comme cela fait partie de la famille des compresseurs, je dirais que c'est un plugin qui applique un ratio positif au volume à partir d'un certain niveau de threshold :D


Offline maracuja

  • Base
    • View Profile
Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #12 on: 23 January 2011 à 16:54:27 »
merci pour ces explications Kaneel !  :)

Offline wullon

  • Base
    • Pouet.net
    • Coup de coeur
    • Slengpung
    • View Profile
    • wullon homepage
  • Ancienneté: 2006
  • Groupe: Adinpsz
  • Rôle: orga/zik/design
  • Ville: Paris
Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #13 on: 23 January 2011 à 19:01:31 »
+1

Offline ponce

Re : conseil de zikos (=°♦^=)
« Reply #14 on: 24 January 2011 à 12:21:40 »
En parlant d'expander un truc que j'aime bien en ce moment, c'est expandre un son synth avec un ratio plus petit que 1:1 genre 0.5:1 (pas tous les compresseurs peuvent faire ça) histoire d'avoir ce petit plus d'attaque qui sera raboté par les compresseurs bus + limiteur. Ca va faire ressortir un son sans trop clutter le track.
Après j'ai l'impression que tout ne doit pas avoir de la dynamique, on a une attention span limitée.