Auteur Sujet: Demoparties et acouphènes : prenez vos précautions  (Lu 10612 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Plus aphone que sourd ici aussi :(
Par contre, une fois, j'ai eu une chiptune bloqué dans la tête en rentrant d'une party (ou toutes... ?) et ça, c'est l'horreur :(

Si c'est Little Swedish Girl de Rez ça va ;)

Tin l'autre, citer LSG de Rez et pas LSB de Lluvia :)

Question bête : ne serait-il pas envisageable de demander aux orga de limiter le son (sachant qu'il existe des normes et une législation en la matière) ? Notamment à la MAIN, il semble qu'il n'y avait pas à ce point du monde qu'il est impossible d'entendre le son...

C'est plus compliqué que cela malheureusement. Je ne connais rien en sonorisation d'évènementiel (si il y a quelqu'un ici qui a un peu d'expérience dans le domaine ?), mais de ce que j'ai compris une foule va générer de l'ordre de 80dB. C'est sans doute moins en demoparty, où les gens sont plutôt attentifs et pas en train de se hurler "T'es bonne, c'est quoi ton numéro ?", mais il reste vrai que si on veut entendre un minimum correctement le son, il faut mettre du volume. Un autre problème est la taille du hall : il n'y a pas de secret, il faut du volume pour que le son s'entende à l'autre bout, mais ça veut dire qu'à proximité des enceintes, ça va taper.

Au niveau de la tolérance, normalement c'est réglementé. En pratique l'impression que j'ai est que c'est très culturel. En France les seuils sont ignorés sans scrupule et aucun contrôle n'est fait. A Evoke il m'a semblé qu'un orga surveillait le niveau sonore lors du concert avec un decibelmètre.

Ponce a beaucoup parlé de réflexes à avoir en cas de problème. En amont, je serais tenté de dire que faire l'économie des 3€ que doit coûter une boite de bouchons est stupide. A noter que pour ces bouchons il en existe plusieurs gammes (notamment pour les travaux public). A ma connaissance ce qu'on trouve de plus efficace va chercher dans les 43dB d'atténuation, mais là c'est plus pour s'isoler dans un environnement très bruyant.

Si vous participez souvent à des évènements, la recommandation c'est plutôt d'investir dans des bouchons réutilisables, avec un filtre plus plat pour profiter de la musique (les bouchons de chantier déforment complètement le son : le but est de protéger, pas de jouer au mélomane). Il faut compter une bonne vingtaine d'euros la paire, et 15dB d'atténuation. (exemple de produit : http://www.bouchons-doreilles.fr/en-concert/earpad.html )

Personnellement j'utilise les deux, selon que je veux travailler en demoparty ou profiter du spectacle sans m'abimer les oreilles.

Pour avoir été à la Breakpoint, je pense pouvoir dire que les boules Quiès (celles en cire à 27dB) sont non seulement vitales, mais franchement insuffisantes. Je pense qu'on pourra trouver les excuses qu'on veut, à ce point-là, c'est un vrai problème de santé. J'ai apprécié l'ambiance, mais c'est un critère qui me fait aujourd'hui hésiter à aller à des demo party. C'est si bruyant qu'on ne profite plus de rien. Et très franchement, les seules personnes que j'ai rencontrées et avec qui j'ai discuté, c'est le vendredi soir, avant la mise en route de la sono. Le reste du we, j'ai pratiquement vu personne. Impossible.

Je profitais aussi du topic pour dire que si on ne fait rien, ça ne changera jamais. A-t-on vraiment besoin d'entendre aussi fort du fond de la salle ? Monter le niveau a parfois quelque chose de festif, mais à certains moments, j'aurais donné mes oreilles pour qu'elles se reposent auprès d'un réacteur d'avion au décollage.

Si les gens sont gênés mais ne le disent pas, alors on pensera qu'ils n'existent pas. Et je découvre en lisant ce topic que je ne suis pas le seul à avoir des problèmes avec ça. La qualité de sonorisation mérite-t-elle à ce point qu'on perde nos tympans ? On en arrive à conseiller les boules QUIES pour mieux sonoriser une salle ? C'est des Shadocks ou quoi ? :)

La sonorisation, c'est d'ajouter un peu de son ici, et un peu là, et encore ici puis là... c'est comme l'histoire du mec qui trouvait ça trop salé et qui remettait de la soupe, puis du sel, puis de la soupe... je ne sais pas si sa soupe était bonne, mais il a éclaté le gars.

Ponce a beaucoup parlé de réflexes à avoir en cas de problème. En amont, je serais tenté de dire que faire l'économie des 3€ que doit coûter une boite de bouchons est stupide. A noter que pour ces bouchons il en existe plusieurs gammes (notamment pour les travaux public). A ma connaissance ce qu'on trouve de plus efficace va chercher dans les 43dB d'atténuation, mais là c'est plus pour s'isoler dans un environnement très bruyant.

Quand un bouchon dit 43 dB d'attenuation, il faut comprendre ça comme une moyenne sur un peu toutes les bandes de fréquences.
Mais en fait un  bouchon ne peut rien faire contre les basses, le bouchon est tout simplement trop petit et trop léger pour absorber de l'énergie. Par exemple il m'est arrivé d'avoir une perte d'audition en seulement 6 heures en gardant mes bouchons (d'un seul côté en plus, ca m'avait décalé le champ stéréo à gauche mais il a fini par se recentrer).
Evidemment moi j'aimerais que le volume soit raisonnable partout (en concert aussi) mais c'est un problème de représentation aussi, ceux qui vont souvent aux concerts/party ont des oreilles desensibilisées qui peuvent accueillir un plus grand nombre de décibels sans sourciller (au prix d'une moins bonne audition tout le temps). Ca et le problème des gens qui parlent.

Sans parler de baisser le volume, le fait de laisser au moins 8+ heures par jour de silence à ceux qui font la nuit blanche serait tellement appréciable...

EDIT: Supersly j'ai mis 6 mois a récupérer mes oreilles d'avant la Breakpoint, inutile de dire que je n'ai plus envie de releaser en party. Franchement 20h/24h de musique super fort sans moyen de l'éviter et sans pouvoir partir (ben oui faut releaser) c'est de la torture

Pour avoir été à la Breakpoint, je pense pouvoir dire que les boules Quiès (celles en cire à 27dB) sont non seulement vitales, mais franchement insuffisantes. Je pense qu'on pourra trouver les excuses qu'on veut, à ce point-là, c'est un vrai problème de santé. J'ai apprécié l'ambiance, mais c'est un critère qui me fait aujourd'hui hésiter à aller à des demo party. C'est si bruyant qu'on ne profite plus de rien. Et très franchement, les seules personnes que j'ai rencontrées et avec qui j'ai discuté, c'est le vendredi soir, avant la mise en route de la sono. Le reste du we, j'ai pratiquement vu personne. Impossible.

"The real party is outside" ©
C'est entre autres pour ça.

Ben ouais tu passes du temps dehors mais t'es bien obligé de prodder et de dormir dedans, et tu as droit à 4h de silence o/
Enfin bref pour moi c'est la number one raison pour ne plus aller en demoparty

Je suis d'accord avec vous et je trouve dommage que ça soit un frein à venir en party.
J'ai fait un topic sur pouet, on verra bien la réaction : http://www.pouet.net/topic.php?which=7792

non mais c'est bizarre... "à l'époque" le son était monté seulement pendant les compos !!! Je me souviens d'ailleurs que les zicos qui ramenaient leur gros synthé avec des enceintes (assez puissante pour littéralement endommagé les tubes cathodiques des moniteurs des gars en question) histoire de finir leur zics, était pas très bien vu de toues les autres parce que justement ils faisaient "trop de bordel" ^^

Ah, pendant la BP, je confirme : c'est encore plus fort pendant les compos. Mais je me rappelle cette soirée électro où j'ai eu le malheur de faire tomber une boule QUIES... je pensais pas qu'il était possible de ressentir une douleur dans l'oreille... J'étais donc dehors pendant tous les concerts.

Je revois Zik tel Beetoven essayer à l'aveugle de terminer sa musique à temps... enregistrant le son sur un MP3 pour aller l'écouter dehors. Ca rame complètement à contre courant !

Je me demande si cette culture du volume ne viendrait pas du début de la Hifi, où ça claquait bien sa mère d'avoir une puissance de 2,21 GigaWatttts et pas de souffle dans la sono avec plein d'aigus (du son qui pète quoi). Simplement parce que c'était rare, qu'on pouvait pas tous se payer ça etc. Sauf que la culture est restée alors que tout le monde a ça chez lui maintenant... alors on met encore plus fort...

En boite, je veux bien, c'est super utile de pas entendre ce que te dit la fille en face, tout ça, mais pas en demoparty ! :))

Mes acouphènes sont hyper d'accord avec vous.

...Mais je me rappelle cette soirée électro où j'ai eu le malheur de faire tomber une boule QUIES...

ROHHHHHHHHH, ca me rappelle la "Rave" de "The Party 95" organisé directement... dans la SLEEPING ROOM !!! (non, vous hallucinez pas, ils ont fait une Rave interne à la party dans la même pièce où les gens étaient sensés dormir @____________@!!!)

Bah je dois dire ... que pour la BP ... je suis sorti sans acouphène (j'ai enlevé très peu les bouchons qu'ils nous avaient gentiment donné). Pour toute les parties je n'ai eu aucun problème (bon les autres parties sont des petites). Pourtant je pense être sensible, vu que je ne vais pas souvent dans les endroits très bruyants.
Après, je m'en étais moins bien sorti pour un concert de rock ...

En conclusion, c'est très bien que vous ayez soulevé le sujet les gars car le sujet est très importants. Après je ne sais pas ce qui va en résoudre.
Sinon ... la Main en stream c'est pas trop bruyant :D