Messages récents

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
21
Blabla de sceners / Re : HS pixelartdisk
« Dernier message par Graindolium le 03 Juin 2018 à 22:43:28  »
rêve 31/05/2018
nous étions des personnes,
survivant dans une grande maison étrangement faite de galerie en tissu blanc sale,
puis je vus une grande personne très détailler en apparence ,
pris de désespoirs pour ces possessions pas seulement figurative,
il alla demander une aide à un dirigent d'un monde technologique fortement cybernétique,
cette puissance apparaissant comme un homme grand en métal blanc et noir avec quelques couleurs ainsi que des épines au niveau des épaules,
puis il lui demanda de pouvoir récupéré ça vie,
alors le dirigent en armure se mise a l'envers et il crus qu'il devait le prendre dans ces bras pour acte d'acceptation,
mais il fut trahi instantanément et des machines le prit pour le jeté dans une trappe mécanique le conduisant à des souffrances puis la destruction par huile bouillante,
ensuite une apparition de ce qui renaitrais de cette personne ,
 une sorte d'animal à la peau jaune ondulé malade de petite taille environ là longueur d'une bouteille d'1litre,
cette scène apparaissait clairement comme machiavélique et très violente,
ensuite je me trouvais dans une cellule avec d'autres personnes à moitié machine,
  nous étions enfermé dans une salle en métal et nous ressentions tousse là perte d'une partie très cher de nous même,
   comme si notre corps avait été amputé de ça partie là plus libre pour être remplacé par un dispositifs cybernétique qui agissait comme une prison à nous même,
 nous regrettions tousse de vivre ,
 il y avait un énorme robot dans le fond qui était là depuis long temps apparemment il c'est réveillé et a détruit une partie de notre prison ce qui nous permis de nous échappé ,ça conscience avait été endormit !
 puis nous étions traquer par des robots  et nous ne savions pas comment faire pour nous échappé car toute la ville était un labyrinthe de métal et de machine alors que déjà nous ressentions la perte de nous même !
une identité terriblement mutiler, incomplète forme , il était impossible de vivre, nous avions très peur

rêve le 03/06/2018
à la fin de ce long rêve je demandais à ma mère si la pratique de découpé le visage avait été pratiqué sur moi à ma naissance,
j'imaginais que tout n'était que mensonge, par ce que je savais là vérité sur ma naissance,
 cette vision était au centre d'un débat avec mes origines, très grave
  à cette époque les bébés venant de naitre pouvaient par choix des parents ne pas subir l'opération de la découpe,
 cette pratique consistait à enlever la peau du visage et même du thorax,
  j'ai vus ma naissance avec mes yeux d’aujourd’hui , mon corps bébé je l'ai vus il était sans peau, je pouvais voir ma chaire rouge  de mon visage,
  quant je reconnu enfin ce que je voyais j'eu un frison, puis je dois admettre que je ne comprend pas et je suis en colère,
mon père n'existait pas dans cette scène, il y avait une aide soignante et ma mère,  tout deux riaient de mon apparence gore et blessé,
 profondément troublé , selon eux celà est normal, mais selon moi celà na rien de normal !

_
je ressemble à tout ce que je vois, car je vois ma vie
 je suis ma vie
  je suis tout ce que je fais et partout où je vais ,

il y a trop de mots dans ta voix,

tu ne perdra rien car l'on doit tout donné


_
mon expérimentation figurative est un acte de personnifier l'objet vivant que je suis ,
 cette exposition sujet à interprétation a déjà atteint sont reflet en mon subconscient qui s'exprime par les rêves,
  il m'avait permit des libertés de devenir de choisir et d'être  comme une rébellion envers des forces imposé par l'ambiance humanisé dans un sens des droits mon été confier par la clé d'être une personne,
   mais le retour est peut être beaucoup trop négatif pour mes sphères intérieur,
   celà m'apparait comme une abstinence d'autre chose,
    quant ont se sent regarder et unique l'impacte des significations matériel comme le métal et le noir du vêtement engendre directement l’abstinence de l'observation de ma par,
     automatiquement les questions émise par l'ambiance serons retenu , preuve de l'efficacité d'un artifice qui engendre une agressivité suffisante pour être respecté au point de ne pas être le sujet réceptif par obligeance, pour être claire ont me fiche là paix !
   en soit une personne est une personne !
     c'est très étrange et cette étrangeté commence à atteindre des proportions que je n'avais que rarement étreinte depuis l'éternité !
        je ne veux certainement pas me retenir,  je dirais même que non seulement je n'est en rien atteint mon accomplissement métamorphique mais que en plus je suis une inspiration !
   l'art a beaucoup de dimension ,
 il s'agit d'incarnation pure ,
nous somme privilégier de pouvoir le faire

je suis une interaction , toute sorte de personnes peuvent me voir entendre le son sur mes enceintes bluetooth ,
 ma fréquence se reflet concrètement dans ma vitesse de déplacement qui est celle d'un skateboard,
  ces implications sont étrangement peut rependu, puisque si je me compare à tout ce que je vois il n'y a aucun skateur qui soit comme moi, aucun gothique n'est comme moi, rien n'est comme moi et ça depuis toujours , c'est étrange
   j'aime bien !


je serais toujours choqué par cette tranquillité partout ,
 comment peuvent t'il croire qu'ils ont le temps !?

être conscient  !
  vraiment   , s'agit t'il réellement d'un mystère !
    apparemment oui,
      souvent ont n'y fait pas attention ,
          mais parfois je vous assure   ça dépasse les possibilités mécanique du réelle,
       ou alors est-ce par ce que tout deviens plus vrais ?
j’espère que la mort n'est pas comparable à une intense solitude,
  beaucoup prétende qu'il y a une vie après la vie,
    comme toute les choses deviennes d'autre choses,
       ça ne m'étonnerais pas  ,
 toute solitude est l'objet d'une connaissance,
la souffrance est une maladie, c'est un programme ,
 comme toute mentalité elle sera remplacé par une autres mentalité,
  ce que nous somme n'est peut être pas concerné par l’au-delà,
fantastique  :o
     des méditations bienfaisante
 l'existentiel ma toujours intrigué, puis je l'est perdu un peut  enfin sans le savoir je devais le trouvé ailleurs ,
    ça reste le sujet éternel
22
Blabla de sceners / Shadowology
« Dernier message par wullon le 03 Juin 2018 à 16:37:28  »
23
Code / Re : Besoin d'aide sur un premier "renderer"
« Dernier message par Graindolium le 03 Juin 2018 à 15:22:11  »
extrait avec des api qui gère l'envoi d'un buffer
''''''''''''-->BUFFER'''''''''''''

Declare Function LoadImage Lib "user32" Alias "LoadImageA" (ByVal hInst As Long, ByVal lpsz As String, ByVal dwImageType As Long, ByVal dwDesiredWidth As Long, ByVal dwDesiredHeight As Long, ByVal dwFlags As Long) As Long
'Declare Function GetBitmapBits Lib "gdi32" alias "GetBitmapBits" (ByVal hBitmap As Long, ByVal dwCount As Long, lpBits As long) As Long
Declare Function SetBitmapBits Lib "gdi32" alias "SetBitmapBits" (ByVal hBitmap As Long, ByVal dwCount As Long, lpBits As long) As Long
Declare Function DeleteObject Lib "gdi32" alias "DeleteObject" (ByVal hObject As Long) As Long
Declare Function GetObject Lib "gdi32" Alias "GetObjectA" (ByVal hObject As Long, ByVal nCount As Long, lpObject As long) As Long

Type BITMAP
    bmType As Long
    bmWidth As Long
    bmHeight As Long
    bmWidthBytes As Long
    bmPlanes As short
    bmBitsPixel As short
    bmBits As Long
End Type

dim bmpx as BITMAP
dim BPX as single
dim BTX as single' 80*60*BPX
dim hhdc as long
defint poss
Dim Nbbyte(19200) As Byte

SUB Buffer( opt as single )
 DeleteObject(hhdc)
 hhdc = LoadImage( 0,"ARTWORK.bmp", 0, 80, 60,&H10)
 setBitmapBits (hhdc, BTX, varptr(Nbbyte(1)))
 II.handle=hhdc
 'GetBitmapBits (hhdc1, 19200, varptr(Nbbyte(1)))  ' Clear
 MEMSET(VARPTR(Nbbyte(1)), 0, BTX*SIZEOF(Byte))
 MEMSET(VARPTR(mz(1)), 0, BTX*SIZEOF(single))
 'ReDim mz(0) as single                 ' /!\ mauvaise idée, ReDim bouffe la mémoire
 'ReDim mz(1 to 19200) as single        ' vos mieux utiliser MEMSET(,,) pour faire un clear tableau
END SUB

j'avais fait une démo en cpu totalement , en utilisant des envois de buffer bien sûr

vos mieux manipuler une matrice de profondeur ça donne beaucoup de possibilité ...
24
Code / Re : Besoin d'aide sur un premier "renderer"
« Dernier message par lomn le 03 Juin 2018 à 11:22:21  »
Oui je fais tout en soft et du coup c'est calculé par le CPU, j'en ai déjà fait les frai niveau puissance de calcul mais pour quelque chose d'assez basique ça devrait le faire sans trop de problème (j'espère).

Du coup merci pour la video je vais aller regarder ça !!
25
Code / Re : Besoin d'aide sur un premier "renderer"
« Dernier message par LittleWhite le 03 Juin 2018 à 09:36:10  »
Bonjour,

Du coup, vous faites un renderer purement logiciel ? (sans OpenGL ou DirectX) Donc complètement CPU ?
Pourquoi pas et cela se fait. mais ce n'est pas nécessairement ainsi que son faites les démos.
Vous pouvez suivre ce cours : https://www.youtube.com/watch?v=R2jMkg1TpEM&list=PL4A8BA1C3B38CFCA0

Citer
faut il que j'utilise un Zbuffer en enregistrant les valeurs de profondeur pour chaque pixel (si oui je suis a la recherche de doc pour écrire ça)
C'est le cas pour la méthode naïve. On a un tampon de la taille de la cible de rendu, pour les valeurs de profondeur.

26
Code / Besoin d'aide sur un premier "renderer"
« Dernier message par lomn le 02 Juin 2018 à 18:11:09  »
Hello je suis nouveau sur ce forum. Ca fait un moment que je suis intrigué par les demos que j'ai pus voir à droite à gauche et du coup j'ai choisi dans tenter le coup, comme mon truc c'est plutôt les maths et le code je suis parti dans l'idée de coder une base pour pouvoir aboutir a une petite démo.
Du coup  j'ai écrit mon code en OCaml en partant d'une bibliothèque ultra basique (la seule qui permette de faire des applications avec un GUI a ma connaissance.)

Jusque là tout va bien j'ai écrit toute la partie matricielle. Pour l'instant je n'ai qu'un rendu wireframe et j'aimerais bien passer a quelque chose de plus sympa. Je sais pas comment implémenter le moteur de rendu proprement, faut il que j'utilise un Zbuffer en enregistrant les valeurs de profondeur pour chaque pixel (si oui je suis a la recherche de doc pour écrire ça) ? Sinon j'ai vu du code plus rapide a process où le type calcul les barycentre de chaque face pour ensuite les tracées dans l'ordre de profondeur (est ce une bonne technique malgré les risques de chevauchement des faces ?).

Voila je sais pas trop comment m'y prendre donc tout conseil est la bienvenu. vu que je connais pas grand chose dans le domaine je suis preneur pour toute sorte de doc.

Merci bien !
27
Blabla de sceners / Re : HS pixelartdisk
« Dernier message par Graindolium le 29 Mai 2018 à 03:30:31  »
boire et fumé  ne sont que mentalité !

ignorer ça douleur ne peut être profitable !

j'avais eu de la peine d'avoir enfin été aimer alors que je ne peut plus envisager cette relation,
 quant enfin l'enfant a su dépassé là contrariance de ce faux monde  pour être capable des confiances investi par ça volonté,
   il semble que le vrais amours ne puisse venir que d'âme pure ,
     je ne suis capable que d'une présence abstraite ,
       décidément je n'aime pas être dépendant d'une personne,
         peut être que je n'arrive plus à aimer d'amours une personne

s'il ne savent pas qu'il me trairons,
 je suis en ce qui me concerne conscient d'une représentation mal-sensible
  comme le vrais amours au sens même d'un partage de l'existence  jusqu'à la réincarnation de savoir
    toute amours fait peur ,
       peur de décevoir , de ne pas être le bien qu'ont a perdu !

il fallait certainement quérir sont bien avant de pouvoir le partager,
 évidement que les plus jeune connaisse le bien   bien mieux que tout les autres,
   pour moi il est devenu difficile de comprendre l'importance de la vie
     je n'arrive pas à aimer , je suis sentimental d'une façon qui ne concerne que de moins en moins les possibles personnes,
  c'est plutôt une incapacité à m'attacher , création d'un lien mental ,
    comment pourrais-je faire confiance  !

avec autant d'émotion elles sont devenu réelle les une pour les autres
 jusqu'a que je soit décédé dans la plus intime liberté,
  toi tu es un cœur

il est étrange d'aimé et d'être aimé,
  celà doit correspondre à l'importance d'être serviable,

je rejette toute emprise modélisatrice de la par d'une personne,
 et je ne me sent pas le mieux disposé à réalisé de belle modélisation sur une personne qui se disposerait à moi,

je n'aime pas être aimé inéquitablement, et j'ai peur d'aimé inéquitablement

pourtant il n'y a que ça ici,
 je vois des possesseur et des possédés,

décidément il faut être un maitre du bien pour possédés ou être possédé correctement,
 ce lien d'amours entre personne est équivalemment au lien de possession de soit même,
   je possède un système nerveux !
     est-ce que je suis équitable , si j'étais un maitre du bien je me sentirais bien !

l'équitabilité du lien parent enfant ,
 ne peut être que éthérique ! il s'agit d'aller éveillé des valeurs cher l'enfant puis de simplement accepté de le suivre à se réalisé,
  là où ma condition a échouer et a finalement fait de moi une personne trop imposante ,
    j'ai dû le décevoir et créé un sentiment d'abandon

28
Blabla de sceners / Re : mes quelques photos de scene
« Dernier message par wullon le 27 Mai 2018 à 17:33:40  »
Yes c'est good !

A une prochaine bon dimanche ;)
30
Blabla de sceners / Re : mes quelques photos de scene
« Dernier message par yogi beer le 27 Mai 2018 à 15:39:10  »
cocou wullon content de te recroiser !

revoilà un lien:
https://110639.ikic.me/public.php?service=files&t=463a8095a430f40e2808498eb1a66fa1

normalement pas de mot de passe ?

merci de me confirmer et passe une bonne journée de dimanche

stéphane
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10